Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

L’actrice israélienne de « World War Z » inculpée pour apologie du Hamas

Le tribunal de Nazareth accuse Maisa Abd Elhadi de s'être identifiée à une organisation terroriste et d'incitation au terrorisme en partageant entre autres un post sur Yaffa Adar

Maisa Abd Elhadi dans "Tel Aviv on Fire". (Crédit : Cohen Media Group)
Maisa Abd Elhadi dans "Tel Aviv on Fire". (Crédit : Cohen Media Group)

La célèbre actrice arabe israélienne Maisa Abd Elhadi a été inculpée dimanche après avoir été arrêtée par la police la semaine dernière pour avoir exprimé son soutien au Hamas en publiant sur les réseaux sociaux des messages célébrant le massacre perpétré par le groupe terroriste palestinien le 7 octobre.

Abd Elhadi a été inculpée d’identification à une organisation terroriste et d’incitation au terrorisme, dans le cadre d’une vaste opération de répression menée par la police à l’encontre des Israéliens qui auraient exprimé en ligne leur soutien aux attaques.

Abd Elhadi a été assignée à résidence mercredi par le juge du tribunal de district de Nazareth, Arafat Taha, qui a déclaré que, si ses messages sur les réseaux sociaux étaient durs et pouvaient provoquer de la colère et de la détresse, il restait incertain qu’elle ait fait quoi que ce soit d’illégal en les publiant.

L’actrice, surtout connue pour son rôle dans le film « World War Z » de 2013, ainsi que dans plusieurs séries israéliennes, a été arrêtée après avoir partagé sur Instagram des images de Yaffa Adar, 85 ans, prise en otage par le Hamas, accompagnées d’émojis de rire.

Yaffa Adar est l’une des 234 personnes au moins faites prisonnières par les terroristes le 7 octobre, lors de leur carnage dans le sud d’Israël.

Dans un second message, Abd Elhadi a partagé une image des forces du Hamas franchissant la frontière de sécurité d’Israël, avec une légende indiquant « Let’s go, Berlin style », dans une référence apparente à la chute du mur de Berlin en 1989.

L’acte d’accusation déposé dimanche indique que les messages en question ont été partagés sur la page Instagram d’Abd Elhadi, qui compte plus de 30 000 abonnés.

La police affirme qu’elle applique une politique de tolérance zéro à l’égard de l’incitation à la violence et du soutien au terrorisme.

Selon un communiqué publié vendredi, plus de 100 personnes ont été arrêtées et 24 ont été inculpées. La plupart des incidents concernent des Arabes israéliens qui glorifient et font l’éloge des attaques du Hamas, au cours desquelles plus de 1 400 personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées.

Samedi, un employé de l’hôpital Meïr de Kfar Saba a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir proféré des insultes raciales à l’encontre des Juifs. L’homme, un habitant de Rahat âgé d’une vingtaine d’années, a publié une vidéo sur les réseaux sociaux en compagnie d’un autre employé de l’hôpital, proférant des insultes en arabe à l’encontre des Juifs.

De même, un chauffeur-livreur de la chaîne de supermarchés Shufersal a été arrêté dimanche, soupçonné d’avoir dessiné des croix gammées sur des colis qu’il livrait à des clients de Jérusalem. L’homme, également âgé d’une vingtaine d’années, est un résident du camp de réfugiés de Shuafat, à Jérusalem-Est.

Gianluca Pacchiani a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.