Lapid : Le nouveau gouvernement est « corrompu », nous protègerons la démocratie
Rechercher

Lapid : Le nouveau gouvernement est « corrompu », nous protègerons la démocratie

"Le cinquième gouvernement Netanyahu qui se forme devant nous est pléthorique, dépensier, corrompu", a déclaré l'ancien partenaire du parti Kakhol lavan et de Benny Gantz

Yair Lapid lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 26 mars 2020. (Capture d'écran)
Yair Lapid lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 26 mars 2020. (Capture d'écran)

Yair Lapid, qui sera probablement nommé chef de l’opposition à compter de l’arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement, s’en est pris lundi aux négociations sur l’unité entre Netanyahu et son ancien partenaire de Kakhol lavan Benny Gantz.

« Le cinquième gouvernement Netanyahu qui se forme devant nous est pléthorique, dépensier, corrompu. 36 ministres. Quelle indécence. Quelle honte. D’ici la fin de la semaine, il y aura un million d’Israéliens au chômage et ils se répartissent les postes entre eux », a-t-il déclaré, faisant référence aux rapports sur la répartition proposée des portefeuilles ministériels.

« La formation de ce gouvernement ressemble à un plan de désengagement de la réalité. Des centaines de millions de shekels pour les bureaux et les voitures. Zéro responsabilité. Zéro promesse tenue. Nous avons choisi de tenir nos promesses. Je ne renoncerai pas à mes principes pour devenir ministre des Affaires étrangères par Zoom », a-t-il déclaré.

Lapid a déclaré qu’il soutiendra le gouvernement dans ses efforts pour endiguer la pandémie, mais il a ajouté : « Mais il est temps de dire tout haut ce qui se passe vraiment. Ce qui se passe réellement, c’est que cette crise n’est pas gérée correctement ».

« Netanyahu fait de beaux discours, mais il n’y a rien qui suit. Il donne des ordres vides. Personne ne les exécute. Il n’y a pas de plan stratégique organisé. Il n’y a pas de coopération entre les organes gouvernementaux. Le ministère de la Défense et le ministère de la Santé se battent dans la presse. L’économie s’effondre… Partout où le gouvernement fait ce qu’il faut, nous travaillerons avec lui. Là où il ne le fait pas, nous le combattrons. »

Il s’est également engagé à défendre la démocratie israélienne.

« Soyons clairs, nous ne laisserons pas Netanyahu détruire la démocratie israélienne sous couvert de coronavirus. Tous les bastions importants de la démocratie – le ministère de la Sécurité publique, la nomination d’un chef de la police, le président de la Knesset, le président de la commission de la Constitution, du droit et de la justice de la Knesset – ont été remis aux ennemis de la démocratie. Les ennemis de l’État de droit. Leur seul but est d’aider Netanyahu à échapper à la justice. Prendre le contrôle de la police. Détruire les tribunaux », a-t-il déclaré. « Nous les combattrons par tous les moyens possibles. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...