L’architecte de Yad Vashem parmi les lauréats du Prix Wolf
Rechercher

L’architecte de Yad Vashem parmi les lauréats du Prix Wolf

Des récompenses ont aussi été décernées à des lauréats dans les catégories médecine, mathématiques, agriculture et chimie

Vue aérienne du musée Yad Vashem à Jérusalem, le 7 octobre 2007. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Vue aérienne du musée Yad Vashem à Jérusalem, le 7 octobre 2007. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

L’architecte qui a conçu le musée-mémorial de Yad Vashem, à Jérusalem, a été nominé pour remporter le Prix Wolf en 2019.

Moshe Safdie, 80 ans, dans la catégorie architecture, a été l’un des lauréats à être reçus à la résidence présidentielle de Jérusalem. Le Prix Wolf est décerné chaque année par le président israélien au nom de la fondation Wolf. Un tiers des récipiendaires a part la suite remporté un prix Nobel, notamment en physique.

Chaque année, la fondation Wolf offre des prix de 100 000 dollars dans cinq domaines différents.

Les autres lauréats de cette année sont Jeffrey Friedman de la Rockefeller University, qui a remporté le prix en médecine pour ses recherches sur le système endocrinien humain.

Dans la catégorie mathématique, c’est Gregory Lawler, de l’université de Chicago, et professeur Jean-Francois Le Galle,de l’université Paris-Sud Orsay, qui ont été distingués pour leur travail sur la théorie des probabilités et la théorie des processus stochastiques, respectivement.

En Agriculture, le prix à été remis à David Zilberman, de l’université de Californie, pour son travail dans le développement de modèles économiques et de cadres décisionnels économétriques en agriculture.

Le prix de la catégorie Chimie a été accordé à Stephen L Buchwald du Massachusetts Institute of Technology, et à John F Hartwig, de l’University of California, Berkeley, pour leur travail indépendant dans le couplage croisé pour la fabrication de liaisons carbone-hétéroatome.

President Reuven Rivlin, à gauche, le président de la Fondation Wolf, Prof. Dan Shechtman, au centre, et le ministre de l’Education Naftali Bennett annoncent les lauréats du Prix Wolf, le 16 janvier 2019. (Crédit : Mark Neiman/GPO)

Le président Reuven Rivlin a souligné qu’aucune femme n’a été nominée cette année.

« La fondation devrait s’assurer que chaque année, ils trouvent une scientifique et une artiste révolutionnaire, qui existe certainement, et lui décerner un prix », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...