L’architecture locale à l’honneur aux journées portes ouvertes de Tel Aviv
Rechercher

L’architecture locale à l’honneur aux journées portes ouvertes de Tel Aviv

Batim Mibifnim se concentrera cette année sur Jaffa et le sud de Tel Aviv, avec des joyaux architecturaux qui ouvriront leurs portes au public, du 17 au 19 juin

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Une maison rénovée de Jaffa, faisant partie des visites organisées pour Batim Mibifnim, du 17 au 19 juin 2021. (Autorisation : Amit Herman)
Une maison rénovée de Jaffa, faisant partie des visites organisées pour Batim Mibifnim, du 17 au 19 juin 2021. (Autorisation : Amit Herman)

Après une année de confinement, Tel Aviv célèbrera les habitations des autres du 17 au 19 juin, avec Batim Mibifnim, journée portes ouvertes urbaines d’architecture et de design.

Des centaines de maisons, de bâtiments historiques, de jardins et d’espaces publics, parmi lesquels les plus intrigants de la ville, seront ouverts au public gratuitement – certaines visites nécessitent néanmoins une pré-inscription.

Organisé en partenariat avec la municipalité de Tel Aviv-Jaffa, Batim Mibifnim, ou « Maisons de l’intérieur », entre dans le cadre de journées portes ouvertes régulières qui se déroulent dans les villes du monde entier.

Cette année, l’événement se concentrera sur l’architecture, les communautés et l’histoire de Jaffa et des quartiers du sud de Tel Aviv – une décision prise avant les récents bouleversements et violences qui ont eu lieu début mai à Jaffa et d’autres villes israéliennes.

« Nous avons senti que nous pouvions avancer, et travailler malgré la colère et le découragement qui se sont manifestés ces jours-ci », a déclaré Aviva Levinson, qui dirige Batim Mibifnim. « Participer à ce dialogue est en quelque sorte une opportunité. Nous ne sommes pas obligés d’être d’accord sur tout, mais si nous sommes voisins, nous devons vivre ensemble. »

Un palais Ajami à Jaffa, dans le cadre des visites de Batim Mibifnim, du 17 au 19 juin 2021. (Crédit : Alina Yavtushenko)

Parmi les maisons et bâtiments qu’il est possible de visiter pendant Batim Mibifnim : un certain nombre de bâtiments construits à l’origine pour contenir des puits, amenant de l’eau aux structures agricoles construites le long des quartiers agricoles et des vergers de Jaffa, et qui ont depuis été convertis en maisons, restaurants et espaces de divertissements.

Il est aussi possible de visiter l’un des palais d’Ajami – autrefois les bâtiments les plus luxueux du quartier Ajami de Jaffa. L’un des palais est l’ancienne demeure d’Alphonse et d’Alfred Rock, une famille arabe chrétienne qui possédait de grandes plantations d’agrumes à Jaffa. Le bâtiment est désormais un établissement public.

L’une des visites de Jaffa sera dirigée par Ramzi Taleb, leader et activiste du quartier d’Ajami, qui parlera du processus de gentrification en cours à Jaffa et dans le quartier d’Ajami, qui est devenu le quartier de nombreuses familles arabes originaires de la région.

Les portes de la Maison écossaise et de l’Hôpital anglais seront également ouvertes. Le complexe luxueux et intrigant comprend le Mission Hospital, construit en 1886, ainsi qu’une structure de puits d’eau originale et deux autres bâtiments hospitaliers.

Les portes ouvertes à l’Anglo-Palestine Bank offriront elles un aperçu de la première succursale de la banque, précurseur de la banque Leumi. La banque historique a aidé à financer la construction des 60 premières maisons d’Ahuzat Bayit, quartier à l’extérieur de Jaffa qui est devenu par la suite la ville de Tel Aviv. Le bâtiment était destiné à être une résidence privée et est décoré avec des fresques, un sol en marbre et des menuiseries élégamment travaillées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...