L’armée israélienne va renforcer son rôle dans la lutte contre le corona
Rechercher

L’armée israélienne va renforcer son rôle dans la lutte contre le corona

Les troupes aideront la police à contrôler le port du masque et la distanciation sociale ; des soldats déployés dans les villes où le taux d'infection est élevé

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats du commandement du Front intérieur de Tsahal opèrent dans la ville druze de Daliat el-Carmel, au nord d'Israël, sur une photo non datée. (Tsahal)
Des soldats du commandement du Front intérieur de Tsahal opèrent dans la ville druze de Daliat el-Carmel, au nord d'Israël, sur une photo non datée. (Tsahal)

L’armée israélienne se prépare à renforcer leur participation à la lutte nationale contre le coronavirus, le nombre de cas ayant augmenté ces dernières semaines, suscitant des inquiétudes quant à la possibilité que le gouvernement déclare un nouveau confinement total pour l’ensemble du pays afin de ralentir le taux d’infection.

A compter de lundi matin, quelque 500 soldats de l’armée israélienne vont de nouveau collaborer avec la police pour imposer le confinement dans les villes où le taux d’infection est élevé et faire respecter la distanciation sociale et le port de masques ailleurs dans le pays, a déclaré vendredi aux journalistes le major général Uri Gordin, chef du commandement du Front intérieur de l’armée israélienne.

Gordin a précisé que les soldats – provenant de pelotons en cours de formation – n’imposeraient pas directement ces mesures mais aideraient indirectement les policiers dans cet effort.

Uri Gordin, chef du commandement du Front intérieur de l’armée israélienne, sur une photo non datée. (Forces de défense israéliennes)

Ces dernières semaines ont vu une augmentation des infections de coronavirus, dépassant les 3 000 nouveaux cas confirmés certains jours, ce qui a conduit les responsables du ministère de la Santé à avertir qu’un confinement national complet – comme celui imposé lors de la vague initiale – pourrait être nécessaire pour enrayer l’épidémie.

« Nous faisons tout notre possible pour éviter un confinement général de la population », a déclaré Gordin.

Selon Gordin, chef de l’unité responsable de la gestion du coronavirus, Tsahal va se focaliser sur l’expansion des opérations dans les villes dites « rouges », celles qui ont les taux d’infection les plus élevés, et dans d’autres villes qui risquent de connaître des épidémies majeures. Jeudi soir, le gouvernement a annoncé qu’il imposerait des mesures de confinement dans ces 30 villes « rouges », limitant les déplacements des résidents à l’intérieur de celles-ci, à partir de lundi.

Des soldats du commandement du Front intérieur de Tsahal opèrent en Israël sur une photo non datée. (Tsahal)

Gordin a déclaré que le rôle de Tsahal dans ces zones consistait à fournir une assistance directe aux populations à risque, à leur donner de la nourriture et des médicaments, ainsi qu’à oeuvrer avec les gouvernements locaux et la police pour faire respecter les mesures de confinement.

“Les liaisons communautaires de l’armée travaillent également avec les chefs des communautés locales, tant les hommes politiques que les chefs religieux – les rabbins dans les villes ultra-orthodoxes et les imams dans les villes arabes », a déclaré Gordin.

Le commandement du Front intérieur intensifie également ses efforts pour fournir aux Israéliens des informations sur le coronavirus et les nouvelles restrictions. En outre, l’armée renforce son rôle dans le dépistage du coronavirus au sein de la population, a déclaré Gordin.

Jeudi soir, les membres du « cabinet Corona » – un forum limité de ministres – ont décidé qu’une certaine forme de confinement entrerait en vigueur dans les villes « rouges » à partir de lundi, selon des articles des médias israéliens.

Les restrictions débattues pour les 30 municipalités comprennent l’interdiction d’entrer et de sortir, le maintien des résidents à moins de 500 mètres de leur domicile, l’arrêt des transports publics et la fermeture des entreprises non essentielles et de toutes les écoles, à l’exception des garderies et des programmes d’éducation spéciale.

Des voitures s’arrêtent dans une station de test de coronavirus gérée par le commandement du Front intérieur de Tsahal, sur une photo non datée. (Tsahal)

Lors d’une conférence de presse tenue peu après la réunion du cabinet, Ronni Gamzu, visiblement désarçonné, a imploré la population de commencer à traiter la situation avec sérieux.

Ronni Gamzu, responsable de la gestion du coronavirus, s’exprime lors d’un briefing du ministère de la Santé le 3 septembre 2020. (Capture d’écran/ministère de la Santé)

« C’est un message pour tout Israël : Pas de mariages ! Pas de rassemblements de masse ! Pas de non-respect [des directives] dans aucun restaurant ni nulle part ailleurs », a-t-il déclaré, levant la voix. « Je suis désolé d’être émotif. C’est un moment crucial… Tout Israël est en guerre. Le nombre de malades qui passe de 2 000 à 3 000 en un jour devrait tous nous inquiéter.”

« Quiconque ne met pas de masque et ne respecte pas les instructions crache au visage des médecins et des infirmières qui travaillent 24 heures sur 24 dans les services de lutte contre le coronavirus », a ajouté Gamzu.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a mis en ligne une déclaration vidéo confirmant la décision du cabinet du coronavirus. Il a déclaré que bien que le taux de morbidité en Israël ait été « très élevé » au cours du mois dernier, il était resté relativement stable. Mais « ces derniers jours, une hausse a été enregistrée et [il y a eu] une hausse très spectaculaire hier ».

Il a exhorté les Israéliens à travailler avec les autorités « pour bloquer cette maladie ».

Bien qu’aucun communiqué officiel n’ait encore été publié sur les villes qui seront verrouillées, les 30 villes et villages actuellement désignés comme « rouges » sont : Nazareth, Bnei Brak, Tibériade, Abu Snan, Umm al-Fahm, Elad, Aabalin, Buqata, Beit Jann, Jaljulya, Jatt, Daliyat al-Karmel, Zemer, Taibe, Tira, Kasra-Samia, Ka’abiyye-Tabbash-Hajajre, Kafr Bara, Kafr Kanna, Kafr Qassem, Lakiya, Sheikh Danun, Maale Iron, Ein Mahil, Assafiya, Arara, Fureidis, Qalansawe, Rechasim et Kfar Aza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...