Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

L’armée ouvre une ligne téléphonique d’urgence pour les réservistes

Face aux plaintes liées aux pénuries, le chef de la logistique fait le maximum. Les donateurs privés peuvent offrir des "douceurs" aux soldats, mais pas d'équipements de combat

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

Uniformes et gilets de protection en cours de préparation avant leur distribution aux réservistes, le 10 octobre 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Uniformes et gilets de protection en cours de préparation avant leur distribution aux réservistes, le 10 octobre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Après trois jours de plaintes de réservistes pointant le manque d’équipements militaires vitaux, sans parler de la nourriture ou d’autres produits de première nécessité, Tsahal a ouvert lundi une ligne téléphonique d’urgence, opérée 24h/24 par le service technique et logistique et chargée de trouver des solutions.

Les militaires peuvent donc contacter cette hotline via WhatsApp au 052-615-6256 et poser leurs questions sur l’équipement, la logistique, la nourriture ou tout autre élément manquant.

Dimanche, le Times of Israel avait fait savoir que des réservistes, un peu partout dans le pays, s’étaient plaints sur les réseaux sociaux de ne pas être correctement équipés pour les combats intenses contre l’organisation terroriste du Hamas à Gaza. Nombre d’entre eux auraient tenté de se procurer les équipements manquants sur leur propres deniers .

Face à la multiplication des plaintes, des Israéliens ont mis en place des groupes WhatsApp pour tenter de mettre en contact des personnes en demande avec des donateurs et fournisseurs locaux. Des offres de fournitures et d’aide financière sont venues de l’étranger, à commencer par le Times of Israel.

Lundi, le chef de la Direction de la logistique, le major-général Mishel Yanko, a déclaré lors d’une conférence de presse que les civils qui le souhaitaient étaient invités à effectuer des dons pour permettre l’achat de « douceurs » via l’Association pour le bien-être des soldats israéliens, mais que l’armée se chargeait de leur fournir les équipements nécessaires.

« Nous n’avons pas besoin d’aide pour équiper nos soldats au combat », a-t-il déclaré, ajoutant que quatre centres logistiques étaient désormais totalement approvisionnés.

Des soldats préparent des kits médicaux qui seront distribués aux réservistes, le 10 octobre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Yanko a souligné que la première tâche critique, depuis le début des hostilités tôt samedi matin, consistait à porter assistance aux communautés attaquées et rappeler quelque 300 000 réservistes, un nombre presque sans précédent. Nombre d’entre eux sont à l’entraînement et des milliers de véhicules ont été déployés pour transporter les soldats vers les bases.

Il a dit avoir reçu « des dizaines de messages » concernant des pénuries d’équipements, sans que cela soit réellement « significatif », et rappelé que l’armée faisait de son mieux pour régler le problème.

Des milliers de réservistes ont tenté de se procurer des gilets de protection composés de panneaux de céramique, qui offrent le plus haut niveau de protection contre les balles et éclats d’obus.

Yanko a déclaré à ce sujet : « Les préparatifs sont conformes à la nature de la mission. Notre intention n’est pas de doter les 300 000 soldats de gilets avec panneaux de céramique. Ceux qui combattent à Gaza ont en revanche tous besoin de gilets avec panneaux de céramique. »

Différents types de gilets pare-balles en cours de préparation avant leur distribution aux réservistes, le 10 octobre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Questionné sur le cas de réservistes déployés à Gaza sans gilets avec panneaux de céramique, Yanko a répondu : « Cela prend du temps. Tous les soldats impliqués dans les combats à Gaza recevront des gilets avec panneaux de céramique. Je ne souhaite pas en dire plus ici sur la nature des activités des réservistes. »

L’armée a publié des photographies et des vidéos des équipements en cours de préparation et d’emballage, et fourni des chiffres pour tout, que ce soit le nombre de balles, d’explosifs, de gilets pare-balles, de casques ou d’uniformes, en passant par celui des matelas, véhicules et colis alimentaires qui seront mis à disposition, en plus des fournitures dont bénéficient actuellement les réservistes.

Tous les réservistes ont reçu des rations de combat avec du pain, des fruits et des légumes, et personne n’aura faim, a-t-il poursuivi. En certains endroits, on a accueilli plus de soldats que le nombre attendu, signe de l’intense mobilisation des Israéliens pour protéger leur pays, a conclu Yanko.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.