Latifa Ibn Ziaten bientôt en Israël
Rechercher

Latifa Ibn Ziaten bientôt en Israël

La fondatrice de l’Association IMAD pour la jeunesse et la Paix viendra dans le cadre d’un projet autour du « vivre-ensemble »

Latifa Ibn Ziaten à l'ambassade d'Israël en France (crédit : AFP)
Latifa Ibn Ziaten à l'ambassade d'Israël en France (crédit : AFP)

Le 11 mars 2012, Latifa Ibn Ziaten perdait son fils Imad, assassiné en France par Mohammed Merah.

Suite à cette tragédie, elle fonde l’Association Imad pour la jeunesse et la Paix. « Je voudrais sauver ceux qui sont à l’origine de ma souffrance, » écrit Latifa en préambule du site de son association. Depuis, elle rencontre des jeunes de tout horizon et s’emploie à combattre les préjugés raciaux.

En 2015, Latifa Ibn Ziaten lance un projet éducatif autour du vivre-ensemble entre les jeunesses française, israélienne et palestinienne : 15 jeunes collégiens français sont invités à découvrir Israël et les Territoires palestiniens.

Latifa Ibn Ziaten réitère son projet en février 2017 mais souhaite cette fois proposer à 6 jeunes issus des trois cultures de participer ensemble à un voyage éducatif à Paris qui leur permettra, à leur retour, d’être les ambassadeurs de cette expérience humaine et culturelle auprès de leur entourage et de leurs établissements scolaires.

Au programme de ce voyage éducatif, une visite de la tour Eiffel, un déjeuner à Montmartre mais aussi une visite au Musée de la Shoah et à l’Institut du Monde arabe et une visite des musées de La Villette et des Arts Premiers.

Latifa Ibn Ziaten revient donc en Israël les 14 et 15 novembre pour rencontrer à nouveau les jeunes d’Israël, avec l’aide et le soutien du ministère de l’Éducation israélien, l’Ambassade de France, l’Institut français d’Israël et le Consulat Général de France à Tel Aviv.

Au cours de son séjour, elle se rendra le 15 novembre au lycée franco-israélien Mikvé Israël pour une intervention dans deux classes de 2nde et de 1ère sur le thème de la Paix et de la tolérance, dans le cadre d’une opération mise en place par le lycée intitulée « Dialogue, Débats et activités pédagogiques autour des thèmes de Paix et de Tolérance, les mots pour vivre ensemble » qui fait suite à la commémoration de l’assassinat du Premier ministre Yitzhak Rabin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...