Le 1er cas COVID-19 d’Amérique latine en quarantaine à l’hôpital juif du Brésil
Rechercher

Le 1er cas COVID-19 d’Amérique latine en quarantaine à l’hôpital juif du Brésil

L'homme de 61 ans de retour d'Italie est "dans de bonnes conditions cliniques", selon un responsable du Albert Einstein Israelite Hospital, l'un des meilleurs hôpitaux du continent

Le bâtiment du Albert Einstein Israelite Hospital à Sao Paulo, Brésil. (Avec l'aimable autorisation du Albert Einstein Israelite Hospital)
Le bâtiment du Albert Einstein Israelite Hospital à Sao Paulo, Brésil. (Avec l'aimable autorisation du Albert Einstein Israelite Hospital)

SAO PAULO, Brésil – Le premier patient atteint de coronavirus en Amérique latine est actuellement placé en isolement pendant deux semaines dans un hôpital juif de Sao Paulo.

Construit en 1955 grâce aux dons de familles juives connues, le Albert Einstein Israelite Hospital est l’une des institutions juives les plus importantes du Brésil et est considéré comme un hôpital de premier plan en Amérique latine.

L’homme de 61 ans qui a effectué un voyage d’affaires dans le nord de l’Italie du 9 au 21 février s’est présenté à l’hôpital lundi avec des symptômes similaires à ceux du COVID-19. La confirmation lui a été donnée mercredi.

« Le patient est en bon état clinique et ne nécessite pas d’hospitalisation, et reste en isolement respiratoire durant les 14 prochains jours. L’équipe médicale continue à le surveiller activement, ainsi que les personnes qui ont été en contact étroit avec lui », peut-on lire dans un communiqué aux médias.

Le diagnostic intervient pendant les vacances du Carnaval, la fête la plus populaire du Brésil et l’une des plus grandes festivités de plusieurs jours au monde, lorsque des foules en extase profitent de fabuleux défilés de samba et d’énormes fêtes de rue.

Claudio Lottenberg, président du conseil d’administration du Albert Einstein Israelite Hospital à Sao Paulo, Brésil. (Avec l’aimable autorisation du Albert Einstein Israelite Hospital)

« Alors que d’autres institutions sont prêtes à divulguer des noms, nous maintenons la position juive de discrétion », a déclaré Claudio Lottenberg, président du conseil d’administration du Einstein, au Times of Israel.

« Le Einstein est destiné à être un établissemnt de référence, guidé par des valeurs et une éthique », a ajouté le médecin, qui a présidé l’organisation faîtière du Brésil, la Brazilian Israelite Confederation, entre 2009 et 2014.

En 2018, l’hôpital Einstein a été choisi par le président brésilien Jair Bolsonaro pour soigner ses blessures graves après avoir été poignardé lors d’un rassemblement de campagne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...