Le BDS rejette le geste pro-palestinien du groupe islandais à l’Eurovision
Rechercher

Le BDS rejette le geste pro-palestinien du groupe islandais à l’Eurovision

Le mouvement du boycott a qualifié le protestation du groupe islandais Hatari de "geste insignifiant" et a critiqué le groupe pour sa participation

Le groupe représentant l'Islande, Hatari, tient des drapeaux palestiniens lors de l'Eurovision à Tel Aviv, le 10 mai 2019. (Capture d'écran YouTube)
Le groupe représentant l'Islande, Hatari, tient des drapeaux palestiniens lors de l'Eurovision à Tel Aviv, le 10 mai 2019. (Capture d'écran YouTube)

Samedi, des activistes du mouvement BDS ont rejeté le geste pro-Palestine du groupe représentant l’Islande au concours de l’Eurovision.

Plusieurs membres du groupe Hatari ont tenu des drapeaux palestiniens devant les caméras alors que le résultat final était annoncé lors de la finale de la compétition, qui se tenait cette année à Tel Aviv.

La Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël, qui appelait à un boycott total du spectacle, a rejeté le geste du groupe islandais.

« La société civile palestinienne rejette les gestes de solidarité insignifiants d’artistes internationaux qui ne respectent pas notre boycott pacifique », a écrit le groupe sur Twitter.

« Des artistes qui ne respectent par le boycott souhaité par les Palestiniens, en jouant à Tel Aviv sans tenir compte de nos appels, ne peuvent pas racheter le mal qu’ils font à notre lutte pour les droits de l’homme en ‘contrebalançant’ leur acte de complicité avec un geste pour les Palestiniens. La société civile palestinienne rejette largement ces mesures insignifiantes », a déclaré le groupe. La forme d’expression de solidarité la plus importante est d’annuler les performances dans l’Israël apartheid. »

Le groupe punk BDSM avait attiré l’attention avant le concours en disant qu’il serait « absurde » de faire un spectacle en Israël à cause de ses politiques envers les Palestiniens et avait promis d’utiliser l’Eurovision pour dénoncer « le visage de l’occupation ».

Au final, le groupe a accompli sa performance sans incident.

Lors d’une conférence de presse après la demi-finale de mercredi, Hatari avait transmis un message seulement positif. « Nous avons besoin d’unité et de ne pas oublier d’aimer », avait déclaré le groupe, citant la « haine qui monte en Europe ».

Après le geste de protestation de samedi, un membre du groupe avec un masque en cuir a posté une vidéo en ligne montrant la sécurité qui essayait de confisquer les drapeaux. L’Union de diffusion européenne a dit l’exposition du drapeau allait à l’encontre de ses règles et que cela pouvait avoir des conséquences, selon Reuters.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...