Rechercher

À 79 ans, Benny Begin quitte la politique

Le fils de Menahem Begin cite son âge comme principal facteur de décision, ajoutant qu'il soutiendra Tikva Hadasha ; Lapid fait l'éloge d'un élu "éthique et diligent"

Benny Begin, député de Tikva Hadasha, dirigeant une réunion de commission de la Knesset, le 19 décembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Benny Begin, député de Tikva Hadasha, dirigeant une réunion de commission de la Knesset, le 19 décembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le député du parti Tikva Hadasha, Benny Begin, fils du fondateur emblématique du parti Likud et ancien Premier ministre Menachem Begin, a annoncé jeudi son retrait de la vie politique.

Begin, qui fêtera ses 80 ans en mars, a informé le président du parti, le ministre de la Justice Gideon Saar, qu’en raison de son âge avancé, il avait décidé de ne pas se présenter au vote de novembre, selon une déclaration officielle du parti.

« Le député Begin a annoncé qu’il resterait membre de Tikva Hadasha et qu’il participerait à la campagne électorale dans le cadre de ‘Kakhol lavan-Tikva Hadasha' », a été précisé dans le communiqué.

Saar a remercié le représentant sortant d’avoir rejoint son parti avant les précédentes élections et pour son « travail dévoué et professionnel à la Knesset et dans ses commissions. »

Depuis 1988, Begin a servi en tant que député et ministre durant 18 ans combinés sur plusieurs périodes. Jusqu’en 2019, il a servi sous la bannière du Likud, mais en 2019, il a annoncé qu’il ne soutiendrait plus le parti, citant sa rhétorique incendiaire et les actions criminelles présumées de Benjamin Netanyahu. Avant les élections de 2021, il a rejoint le parti Tikva Hadasha, parti majoritairement composé d’anciens membres du Likud qui ont perdu la foi en Netanyahu.

La décision de Begin de rompre avec le parti de son père a été accueillie de manière négative par certains de ses militants les plus extrêmes.

Le leader du Tikva Hadasha, Gideon Saar, à gauche, accueillant Benny Begin dans son parti, le 21 janvier 2020. (Crédit : Avec l’aimable autorisation)

Il a été qualifié de « traître » par plusieurs partisans de Netanyahu en décembre 2021 alors qu’il quittait une réunion de la faction Tikva Hadasha à Beit Shemesh, dans un incident dénoncé par les députés du Likud.

« Vous êtes un vieil homme fou qui trahit l’héritage de son père. Votre père aurait honte… Votre père doit se retourner dans sa tombe », a déclaré un militant.

« Regardez ce que vous avez fait à votre père, il aurait honte de vous », a dit un autre.

En réponse à la décision de Begin de démissionner, le Premier ministre Yair Lapid lui a adressé un message de félicitations sur Twitter et a fait l’éloge d’un législateur « éthique » et « diligent » qui « maintient un discours respectueux et unificateur même avec ceux qui ne sont pas d’accord avec lui ».

Les prochaines élections prévues le 1er novembre seront les quatrièmes depuis 2019, alors que le bloc politique dirigé par Netanyahu et le bloc anti-Netanyahu luttent pour obtenir une majorité sûre à la Knesset.

À l’approche du vote, plusieurs législateurs ont annoncé qu’ils quitteraient la scène politique, notamment Tamar Zandberg et Issawi Frej, du Meretz, et l’ancien ministre d’État, Naftali Bennett, qui dirigeait le parti de droite Yamina.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...