Rechercher

Le dernier Juif à fuir l’Afghanistan divorce de sa femme après 20 ans de refus

Le guet a été accordé par le Beth Din de Sidney après une audience tenue sur Zoom

Zebulon Simantov, dernier Juif d'Afghanistan, après sa fuite vers un pays voisin, à côté de l'un de ses sauveteurs, septembre 2021. (Capture d'écran : Kan)
Zebulon Simantov, dernier Juif d'Afghanistan, après sa fuite vers un pays voisin, à côté de l'un de ses sauveteurs, septembre 2021. (Capture d'écran : Kan)

Zebulon Simantov, le dernier Juif d’Afghanistan qui a récemment fui le pays après une prise de pouvoir militaire par les talibans, a accordé le divorce à sa femme après le lui avoir refusé pendant plus de 20 ans.

Le guet a été accordé par le Beth Din de Sydney, dirigé par le rabbin Yehoram Ulman, selon le journaliste Zvika Klein du Makor Rishon.

Klein a publié une capture d’écran d’une conversation sur Zoom à laquelle participaient également le rabbin Mendy Chitrik, basé à Istanbul, et l’homme d’affaires Moti Kahana, qui a fait pression pour que M. Simantov accorde le divorce depuis sa fuite périlleuse d’Afghanistan au début du mois.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les rabbins orthodoxes ont donné leur accord à des procédures de divorce tenues sur Zoom dans les cas où un guet était refusé.

Plusieurs procédures similaires ont eu lieu en Israël, ce qui signifie que le divorce de Simantov sera probablement reconnu comme valide par les autorités religieuses.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...