Le fonctionnaire de l’ONU blessé par des jets de pierres : « Qu’Allah leur pardonne »
Rechercher

Le fonctionnaire de l’ONU blessé par des jets de pierres : « Qu’Allah leur pardonne »

Mounir Kleibo dirige le bureau de l'Organisation internationale du travail dans les Territoires palestiniens, une agence des Nations unies

Capture d’écran de la page de profil Facebook de Mounir Kleibo (Crédit : Facebook)
Capture d’écran de la page de profil Facebook de Mounir Kleibo (Crédit : Facebook)

Un responsable des Nations Unies qui a été blessé lorsque des Palestiniens ont jeté des pierres sur sa voiture a écrit sur Facebook qu’ « Allah pardonne les lanceurs de pierres », selon un rapport publié sur le site NRG.

Vendredi, le Coordonnateur des Nations unies pour le développement et les activités humanitaires dans le territoire palestinien occupé, Robert Piper, a publié une déclaration sur le jet de pierres dans laquelle il a condamné « l’attaque aux jets de pierres d’hier soir sur un véhicule des Nations unies facilement identifiable comme tel qui voyageait sur la Route 50 à Jérusalem-Est, blessant gravement un haut fonctionnaire de l’ONU. Je me joins au reste de la famille des Nations unies pour souhaiter à notre collègue un prompt rétablissement ».

La déclaration de Piper n’a pas précisé l’identité de Mounir Kleibo, ni son nom ni la position qu’il occupe au sein de l’organe onusien.

Il a été blessé à la mâchoire et hospitalisé à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem.

Selon NRG, le profil Facebook de Kleibo est clairement pro-palestinien en dépit de son statut supposé neutre et impartial de fonctionnaire de l’ONU.

La photo de couverture du profil de Kleibo montre le dôme de la mosquée al-Aqsa et sa photo de profil illustre le mot « Shuhada » [« martyre »] inscrit sur un fond noir.

Dans un de ses posts, Kleibo a écrit que « nous pleurons pas seulement nos shahids [martyres] mais aussi pour nous-mêmes, nos yeux, nos cœurs, notre conscience et notre humanité. »

Dans un post publié après l’attaque au jet de pierres, et accompagné par des photos apparemment prises depuis son lit d’hôpital, Kleibo a écrit qu’il se portait bien et était en compagnie de sa femme Tamara. Il a aussi écrit : « Puisse Allah pardonner à ceux qui jettent les pierres dans la nuit. »

Un fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères a déclaré à NRG que « l’on doit regretter le fait que l’ONU ne condamne pas explicitement tous les lanceurs de pierres palestiniens, qui blessent, entre autres, un haut fonctionnaire de l’ONU. On peut être encore plus désolé que ce même fonctionnaire, une victime de la violence palestinienne, continue à les saluer sur sa page Facebook. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...