Le Fonds national juif ouvre un centre voué à la promotion d’Israël
Rechercher

Le Fonds national juif ouvre un centre voué à la promotion d’Israël

L'organisation a utilisé un des don important pour promouvoir l'éducation sioniste

Des Israéliens brandissant des pancartes du Fonds national juif dans l'implantation cisjordanienne de Micmash, en janvier 2014. (Crédit : Yossi Zamir / flash 90)
Des Israéliens brandissant des pancartes du Fonds national juif dans l'implantation cisjordanienne de Micmash, en janvier 2014. (Crédit : Yossi Zamir / flash 90)

Le Fonds national juif (JNF) a monté un centre, estimé à 100 millions de dollars, pour la défense d’Israël.

L’Education Advocacy Center du JNF, Boruchin, dont la création a été annoncée plus tôt ce mois-ci, vise à renforcer les liens entre les Américains et Israël, a précisé le JNF dans un communiqué.

Le centre a été fondé grâce à un don d’une propriété immobilière de John et Dora Boruchin de Californie – le plus grand don immobilier dans l’histoire du JNF.

D’origine polonaise John, qui a perdu la plupart de sa famille pendant l’Holocauste, a fait fortune aux Etats-Unis dans l’immobilier, devenant l’un des plus grands promoteurs de Californie.

La famille immédiate de Dora a survécu à l’Holocauste et vit aujourd’hui principalement au Canada et aux États-Unis. Le couple s’est rencontré en Russie après la Seconde Guerre mondiale.

« Les Boruchin voulaient que le JNF entreprenne des initiatives audacieuses reliant la jeunesse juive au sionisme et militant en faveur de l’Etat juif », a expliqué le président du centre, Mike Lederman.

L’initiative « survient à un moment critique dans l’Histoire tandis qu’Israël et la communauté juive mondiale font face à de sérieux défis avec la montée du sentiment anti-Israël et de l’antisémitisme. Ce centre est aujourd’hui plus que jamais nécessaire ».

Le centre mettra l’accent, en adéquation avec les contributions des donateurs, sur les programmes de sensibilisation et d’éducation, a-t-il précisé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...