Le frère du président est le principal candidat au poste d’envoyé aux États-Unis
Rechercher

Le frère du président est le principal candidat au poste d’envoyé aux États-Unis

Des sources confirment la candidature de Herzog, général de brigade à la retraite et négociateur de paix chevronné, mais aucune décision n'a été prise

Le général de brigade (de réserve) Michael Herzog, Senior Fellow, The Jewish People Policy Planning Institute lors de la réunion de la Conférence des présidents à Jérusalem, le 15 février 2016 (Crédit : Tamir Hayoun).
Le général de brigade (de réserve) Michael Herzog, Senior Fellow, The Jewish People Policy Planning Institute lors de la réunion de la Conférence des présidents à Jérusalem, le 15 février 2016 (Crédit : Tamir Hayoun).

Le principal candidat au poste d’ambassadeur d’Israël aux États-Unis est le général de brigade à la retraite Michael Herzog, le frère du président Isaac Herzog, a appris le Times of Israel

Des sources gouvernementales ont confirmé la candidature d’Herzog jeudi, bien qu’aucune décision finale n’ait été prise. Sa candidature a d’abord été relatée par le quotidien Maariv

M. Herzog, actuellement membre du Washington Institute for Near East Policy, a commencé sa carrière militaire en tant que fantassin et a participé à la guerre du Kippour en 1973, avant de rejoindre les services de renseignement militaire et de diriger la division stratégique de l’armée israélienne. 

Dans le passé, il a été secrétaire militaire du ministre de la Défense Shaul Mofaz et chef d’état-major du ministre de la Défense Ehud Barak. Herzog est également un négociateur chevronné dans les pourparlers de paix israélo-palestiniens. 

Le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid ont convenu qu’ils décideraient ensemble du choix du prochain ambassadeur aux États-Unis, les deux hommes ayant pour objectif de nommer une personne qui servira tout au long du mandat gouvernemental de quatre ans. 

S’ils ne parviennent pas à se mettre d’accord sur un candidat unique, chacun choisira un ambassadeur qui servira pendant son mandat de Premier ministre en alternance. En vertu de l’accord de partage du pouvoir, Lapid doit succéder à Bennett au poste de Premier ministre en septembre 2023.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, à gauche, et le Premier ministre Naftali Bennett à la Knesset, le 26 juillet 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’ambassadeur en poste aux États-Unis, Gilad Erdan, a annoncé en juin qu’il quitterait son poste dès qu’un nouvel envoyé serait nommé. Erdan, ancien ministre du parti Likud, est également ambassadeur auprès des Nations unies et continuera d’assumer cette fonction. 

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article. 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...