Rechercher

Le gouvernement augmente les prestations de santé subventionnées par l’État

Le gouvernement a autorisé plusieurs mesures lors du Conseil des ministres. Netanyahu assure que la vente d’obligations israéliennes prouve que « le monde a foi en Israël »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige le Conseil des ministres, à Jérusalem, le 22 janvier 2022. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige le Conseil des ministres, à Jérusalem, le 22 janvier 2022. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le gouvernement a autorisé plus de 120 nouveaux médicaments et traitements, qui vont rejoindre le « panier » de soins de santé pris en charge, a annoncé le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors du Conseil des ministres, ce dimanche.

Les ministres ont également approuvé la nomination des directeurs généraux de plusieurs ministères.

Il a beau avoir consacré beaucoup de temps au limogeage du chef du Shas, Aryeh Deri, suite à la décision de la Cour Suprême, la semaine passée, lui interdisant de devenir ministre, Netanyahu a ouvert la réunion par ces mots : « La chose la plus importante est la santé, alors nous allons commencer par ça. »

Netanyahu a déclaré que ces nouveaux services aideraient plus de 350 000 Israéliens, ce qu’il a salué comme une « avancée majeure ».

Il a cité le cas des lunettes subventionnées pour enfants, les derniers traitements en date contre le cancer, des médicaments contre le diabète, un vaccin contre le zona pour les personnes à risque ou les plus de 65 ans, « entre autres ».

Subventionner les nouveaux médicaments et traitements coûtera environ 650 millions de shekels, a déclaré Netanyahu aux ministres.

Il a remercié Deri d’avoir fait le nécessaire pour permettre ces améliorations au cours de son bref mandat de ministre de la Santé, ainsi que le comité du « panier » de soins de santé et le ministère de la Santé pour leur aide.

Le ministre de l’Intérieur et de la Santé Aryeh Deri, au centre, entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et le ministre de la Justice Yariv Levin, à gauche, lors d’une réunion du cabinet au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 8 janvier 2023. (Crédit : RONEN ZVULUN / POOL / AFP)

« De la santé à la sécurité », a poursuivi Netanyahu, informant le Conseil de sa réunion de la semaine passée avec le Conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan.

Netanyahu a déclaré que les deux hommes avaient évoqué la sécurité régionale et les moyens de coopérer contre la menace iranienne, qu’il a décrite comme un point prioritaire à l’ordre du jour des deux pays.

« J’ai été impressionné par le désir sincère, et mutuel, de parvenir à des accords sur cette question », a déclaré Netanyahu, « d’une importance décisive pour la sécurité de l’État. Des discussions sur la question auront lieu entre Jérusalem et Washington dans les semaines à venir. »

Passant à l’économie, Netanyahu a déclaré qu’Israël avait levé deux milliards de dollars en vendant des obligations d’État à des investisseurs institutionnels internationaux, pour plus de 10 milliards de dollars.

« Cela contredit complètement les propos de la campagne médiatique contre le gouvernement », a-t-il déclaré, faisant référence aux mises en garde selon lesquelles la réforme judiciaire – ainsi que d’autres mesures promues par le gouvernement – nuiraient à l’économie.

« Le monde croit réellement en l’État d’Israël et en son économie », a poursuivi Netanyahu.

« Il croit au leadership de l’État d’Israël, la preuve en est l’énorme demande en obligations et le faible taux d’intérêt que l’État d’Israël paie. »

Le Conseil a également prolongé jusqu’à fin avril le classement en zones prioritaires nationales de certaines communautés et zones, mesure destinée à renforcer les zones périphériques et encourager les départs vers la périphérie.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec le secrétaire militaire sortant du Premier ministre, le général de division Eyal Zamir, au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 8 septembre 2015. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Plus tard, le Conseil a approuvé la nomination d’Eyal Zamir, ex-chef adjoint de l’armée, au poste de directeur général du ministère de la Défense. Ce général de division à la retraite avait jusqu’alors été pressenti à deux reprises – sans succès – pour prendre la tête de l’Armée israélienne, en 2018 et 2022.

Ronen Levi a, pour sa part, été nommé directeur général du ministère des Affaires étrangères. Levi a occupé plusieurs postes au sein des services de sécurité, dont des postes de direction au sein du Shin Bet et du Conseil national de sécurité.

Par ailleurs, avant d’être limogé à contrecœur par Netanyahu, Deri a modifié un règlement permettre à la Caisse de santé de Clalit de nommer Eli Cohen à sa direction.

Cohen – à ne pas confondre avec le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen – a été directeur par intérim dans l’attente de sa nomination officielle, retardée pendant des mois, son épouse occupant également un poste de direction au sein de Clalit.

Les règlements existants exigeaient que l’épouse de Cohen quitte son poste pour qu’il puisse être nommé directeur, ce que Clalit a demandé à Deri de modifier, ouvrant la voie à sa nomination dimanche.

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, participant à une réunion hebdomadaire du cabinet, à Jérusalem, le 3 janvier 2023. (Crédit : Atef Safadi/Pool Photo via AP)

Toujours lors de la réunion du Conseil des ministres ce dimanche, le ministre de la Sécurité publique, Itamar Ben Gvir, a demandé la destruction de ce qu’il a présenté comme six structures illégales construites par des Palestiniens, le mois dernier, dans des zones de Cisjordanie entièrement contrôlées par Israël, ainsi que le campement bédouin illégal de Khan al-Ahmar.

La demande de Ben Gvir fait suite à l’évacuation et à la destruction d’un avant-poste illégal dans le nord de la Cisjordanie, vendredi, qui a provoqué la colère des partis ultra-nationalistes de la coalition et conduit à une confrontation publique entre le ministre de la Défense, Yoav Gallant, et le leader HaTzionout HaDatit, Bezalel Smotrich.

Jeremy Sharon et Stuart Winer ont contribué à la rédaction de cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.