Le Hamas fustige « l’absurde » conférence de Paris
Rechercher

Le Hamas fustige « l’absurde » conférence de Paris

Pour le groupe terroriste, le sommet est un "retour à la méthode" qui a "donné une légitimité à l’entité sioniste sur la terre de Palestine"

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Des membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, devant leurs roquettes Qassam pendant une cérémonie marquant le deuxième anniversaire de l'assassinat des commandants militaires du Hamas Mohammed Abu Shamala et Raed al-Attar lors d'une parade militaire anti-Israël à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 21 août 2016. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)
Des membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, devant leurs roquettes Qassam pendant une cérémonie marquant le deuxième anniversaire de l'assassinat des commandants militaires du Hamas Mohammed Abu Shamala et Raed al-Attar lors d'une parade militaire anti-Israël à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 21 août 2016. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)

Le Hamas a fustigé dimanche soir la conférence internationale pour la paix au Proche Orient organisée à Paris, affirmant que sa méthode est « absurde ».

« La conférence de Paris est un retour à l’absurde méthode de négociation qui a fait perdre des droits au peuple palestinien et a donné une légitimité à l’entité sioniste sur la terre de Palestine », a déclaré le groupe terroriste dans un communiqué de presse.

Dans la déclaration conjointe publiée à l’issue de la conférence de dimanche, à laquelle étaient représentées 70 nations et organisations internationales, les représentants de ces nations ont réaffirmé leur soutien à une solution à deux Etats, la seule acceptable pour la communauté internationale, et ont appelé les deux parties à agir conformément à cet engagement.

Le Hamas avait rejeté l’initiative de paix française depuis son annonce l’année dernière.

Le groupe terroriste qui contrôle la bande de Gaza est ouvertement engagé dans une violente campagne ayant pour objectif la destruction d’Israël.

Israël, qui avait rejeté l’initiative de Paris, affirme que seules des négociations bilatérales directes permettront de conclure un accord de paix avec les Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...