Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Le Keren HaYessod suisse alarmé par le projet de loi israélien sur la peine de mort

La branche zurichoise de l'organisme international de collecte de fonds dénonce la "menace immédiate" qui pèse sur le tissu social israélien et craint que d'autres ne le suivent

Le bâtiment du Keren HaYessod à Jérusalem, le 3 août 2007. (Crédit : Wikipedia/by Neta - own work)
Le bâtiment du Keren HaYessod à Jérusalem, le 3 août 2007. (Crédit : Wikipedia/by Neta - own work)

Le Keren Keren HaYessod Suisse a envoyé dimanche une lettre à son siège à Jérusalem pour exprimer sa vive inquiétude quant à la direction prise par Israël sous l’actuel gouvernement de coalition.

L’organisation, également connue sous le nom United Israel Appeal, a été fondée en 1920 et possède aujourd’hui des antennes dans 45 pays. Elle sert d’organe de collecte de fonds pour l’État d’Israël et finance des projets dans les domaines de l’éducation, de l’aide sociale, de l’immigration, et bien d’autres encore.

Dans la lettre interne, adressée à la direction de l’organisation à Jérusalem et publiée par Walla, le Keren HaYessod Suisse déclare qu’il « ne peut plus rester silencieux » et exprime son inquiétude face à la législation proposée par la coalition pour réformer le système judiciaire, tout en soulignant particulièrement un projet de loi actuellement examiné par la Knesset qui vise à instaurer la peine de mort pour les terroristes reconnus coupables d’avoir tué des Israéliens.

Le projet de loi, une des principales promesses de campagne du ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, stipule que les tribunaux pourront imposer la peine de mort à ceux qui ont commis un meurtre à motivation nationaliste sur un citoyen israélien. Toutefois, cette disposition ne s’appliquerait pas à un Israélien ayant tué un Palestinien.

« Ce projet de loi représente pour nous une ligne rouge. Ce n’est pas l’Israël que nous voulons soutenir », peut-on lire dans la lettre du Keren Hayessod suisse.

Les signataires ont déclaré qu’ils s’engageaient à soutenir Israël « tant que les principes fondamentaux de l’humanité seront respectés et tant qu’Israël continuera à s’engager à respecter les principes d’un système libéral et démocratique ».

De hauts fonctionnaires du Keren HaYessod, dont le nom n’a pas été révélé, ont déclaré qu’ils craignaient que la déclaration de la branche suisse ne soit la première d’une longue série, ce qui pourrait entraîner une baisse des dons à l’institution de collecte de fonds et à Israël, a rapporté Walla.

Les opposants à cette initiative dénoncent le fait qu’elle porte atteinte à l’indépendance de la justice et érode la démocratie, en laissant la quasi-totalité du pouvoir entre les mains de la majorité politique élue. Ses partisans affirment qu’elle est nécessaire pour maîtriser un système judiciaire trop activiste et insistent sur le fait qu’elle renforcera la démocratie.

La branche suisse, basée à Zurich, a appelé les dirigeants du Keren HaYessod à Jérusalem à s’assurer que leur voix soit entendue « haut et fort », les avertissant de « ne pas fermer les yeux sur une menace réelle et immédiate qui pèse sur le tissu fondamental de la société israélienne ».

« Nous vous demandons de tenir tête aux responsables et de transmettre ce message », conclut la lettre.

En 2021, le Keren HaYessod a déclaré avoir collecté 140,2 millions de dollars, dont 81 % ont été consacrés au « renforcement de la société israélienne ». 10 % supplémentaires ont été consacrés à la connexion des communautés juives à Israël, et les 9 % restants à l’immigration et à l’intégration dans l’État juif.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.