Le maire de Haïfa agressé lors de la Gay Pride de la ville
Rechercher

Le maire de Haïfa agressé lors de la Gay Pride de la ville

Une militante a été expulsée de la scène pendant le discours de Yona Yahav après l’avoir appelé à démissionner des commissions environnementales

Le maire de Haïfa, Yona Yahav, en 2009. (Crédit : Shay Levy/Flash90)
Le maire de Haïfa, Yona Yahav, en 2009. (Crédit : Shay Levy/Flash90)

Le maire de Haïfa Yona Yahav a été agressé vendredi après-midi par une militante écologiste à la fin de la Gay Pride qui était organisée dans la ville.

Environ 4 000 personnes ont participé à la célébration de la communauté LGBTQ de Haïfa, finissant leur marche dans le célèbre parc Gan Haem de la ville.

Au parc, Yahav a été agressé par Yali Hashesh, militante de l’association « Woman to woman », selon la radio publique israélienne.

Hashesh a été expulsée de force de la scène, où Yahav s’adressait à la foule, mais pas avant d’avoir appelé à sa démission de ses postes aux conseils de direction des organisations s’occupant de la préservation de l’environnement de la baie de Haïfa.

Hashesh a affirmé que Yahav n’était pas qualifié pour siéger dans les conseils de groupes écologistes puisque, a-t-elle affirmé, il coopérait avec les usines polluantes, considérées comme les adversaires des écologistes.

Une étude publiée en février suggérait l’existence d’un lien entre un taux élevé de troubles pédiatriques dans la région de Haïfa, et la pollution de l’air causée par les industries lourdes situées près de la ville.

La baie de Haïfa accueille des raffineries de pétroles, des centrales électriques, des usines de produits chimiques et métalliques et un port important, qui ont tous été une source d’inquiétudes pour les habitants après les récentes études trouvant des taux de cancer plus élevés dans les villes voisines.

Yahav est maire de la ville depuis 2003. Il effectue actuellement son troisième mandat.

Sue Surkes a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...