Le Mouvement Masorti met en garde le KKL contre l’achat de terres en Cisjordanie
Rechercher

Le Mouvement Masorti met en garde le KKL contre l’achat de terres en Cisjordanie

Le mouvement conservative se joint aux réformés pour condamner le projet, cela pouvant nuire "aux relations étrangères d'Israël"

Illustration : Vue du village palestinien de Burin, près de l'implantation juive de Har Bracha. (Flash90)
Illustration : Vue du village palestinien de Burin, près de l'implantation juive de Har Bracha. (Flash90)

Le bras politique du mouvement Masorti a mis en garde lundi contre une proposition en cours d’examen par le Fonds national juif (JNF/KKL) sur la possibilité de procéder à l’achat de terres palestiniennes en Cisjordanie pour l’expansion des implantations.

« Le programme proposé portera atteinte à la légitimité du JNF en Israël et parmi les Juifs du monde entier et pourrait même mettre en danger son existence même », affirme un communiqué du mouvement juif conservative, appelant à adhérer au « principe du consensus sioniste – reconnaître et respecter les différentes approches de la concrétisation du sionisme ».

Il a prévenu qu’une telle décision « imposerait une structure qui reflète et favorise la politique des implantations de l’extrême-droite israélienne, un acte qui est incompatible avec ce qui a été un principe fondamental du JNF tout au long de son histoire ».

Et il a dit que cela « porterait gravement atteinte aux relations étrangères d’Israël ».

« Ce n’est pas seulement une question de politique du KKL, mais une question beaucoup plus importante concernant l’avenir du mouvement sioniste. Nous continuerons à insister pour que les institutions nationales, dont le KKL, ne soient pas reprises par des extrémistes », a déclaré Emily Levy-Shochat, qui siège au conseil d’administration du KKL.

Avec cette déclaration, le mouvement Masorti rejoint le mouvement réformé dans la condamnation du plan.

Le Fonds national juif a en effet débattu dimanche de la possibilité d’acheter des terres palestiniennes en Cisjordanie à des fins d’expansion des implantations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...