Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Le président et des députés au chevet de la famille Dee

Le ministre de la Défense s'est engagé à ce que les terroristes qui ont tué Lucy, Maia et Rina Dee soient arrêtés

Le président Isaac Herzog (à droite) s’entretient avec le rabbin Leo Dee, lors d’une visite de condoléances au domicile de la famille dans l'implantation d’Efrat, en Cisjordanie, le 13 avril 2023. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Le président Isaac Herzog (à droite) s’entretient avec le rabbin Leo Dee, lors d’une visite de condoléances au domicile de la famille dans l'implantation d’Efrat, en Cisjordanie, le 13 avril 2023. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Plusieurs politiciens se sont déplacés jeudi à Efrat pour présenter leurs condoléances à la famille Dee, endeuillée par la perte de Maia et Rina et de leur mère Lucy, abattues lors d’une embuscade par des terroristes palestiniens en Cisjordanie la semaine dernière.

Le président Isaac Herzog, son épouse Michal et le maire d’Efrat Oded Revivi se sont entretenus avec le rabbin Leo Dee et ses trois enfants survivants Keren, Tali et Yehuda en leur domicile d’une implantation de Cisjordanie.

Le cabinet du président a déclaré par communiqué que la famille Dee l’avait remercié de sa venue, ajoutant que « sa visite et l’esprit d’unité qui animait le président avaient été un rayon de lumière ».

Les médias ont fait savoir que le ministre de la Défense Yoav Gallant, en visite sur place, avait informé la famille que les auteurs de la fusillade étaient activement recherchés et seraient interpellés.

Selon ces mêmes sources, la famille aurait dit à Gallant que « l’arme secrète de la nation d’Israël était son unité ».

Le ministre des Affaires de la diaspora, Amichai Chikli, a déclaré à la famille Dee que le monde juif dans son entier s’associait à sa douleur et a rappelé que, partout dans le monde, les Juifs avaient répondu à son appel à afficher des drapeaux israéliens sur les réseaux sociaux en signe d’unité.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant (à gauche) s’entretient avec le rabbin Leo Dee au domicile de la famille, dans l’implantation d’Efrat en Cisjordanie, le 13 avril 2023. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

La famille Dee a demandé à Chikli de « continuer à travailler pour l’unité et les liens entre Israël et la diaspora ».

À l’occasion d’une autre visite très médiatisée, la famille a demandé au président de Kakhol lavan, Benny Gantz, et au député Chili Tropper de « continuer à promouvoir l’unité nationale ».

La députée travailliste Efrat Rayten a également rendu visite à la famille et qualifié Leo Dee « d’homme noble qui, en dépit de l’épouvantable tragédie qui frappe sa famille, n’aspire qu’à l’unité de la nation », dans un tweet.

Des milliers de personnes se sont jointes à la famille Dee pour les obsèques de Lucy Dee mardi, moins de 48 heures après celles de ses deux filles Maia et Rina. La famille, qui a immigré du Royaume-Uni il y a neuf ans, possède la double nationalité.

Le président de Kakhol lavan, Benny Gantz (deuxième à gauche), et le député Chili Tropper (troisième à gauche) discutent avec la famille Dee chez eux dans l’implantation d’Efrat en Cisjordanie. le 13 avril 2023. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Lors de l’attentat de vendredi dernier, près de l’implantation d’Hamra, des Palestiniens armés ont ouvert le feu sur la voiture des victimes, qui a fini sa course sur l’accotement de l’autoroute. Les terroristes ont ensuite ouvert le feu sur la voiture, tuant les deux sœurs et blessant grièvement leur mère.

Leo Dee circulait un peu devant, à bord d’un autre véhicule avec d’autres membres de la famille, pour se rendre à Tibériade. Il a fait demi-tour après l’attentat et a assisté aux soins prodigués par les secours à ses proches blessés.

Le président Isaac Herzog (à gauche) s’entretient avec le rabbin Leo Dee (à droite), lors d’une visite de condoléances au domicile de la famille dans l’implantation d’Efrat en Cisjordanie, le 13 avril 2023. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Lucy est décédée des suites de ses blessures à l’hôpital lundi.

L’armée israélienne a lancé une chasse à l’homme pour retrouver les hommes armés et les suspects qui ont pris la fuite après l’attentat, sans succès jusqu’alors. Ils se cacheraient dans le nord de la Cisjordanie.

Les images des caméras de surveillance donnent à voir les terroristes qui se dirigent vers le véhicule des victimes, et un homme qui ouvre le feu depuis le côté passager.

De gauche à droite : Lucy Dee, avec ses filles Rina et Maia. Elles sont mortes toutes les trois après une fusillade terroriste en Cisjordanie, le 7 avril 2023. (Autorisation)

Les hommes armés sont ensuite remontés à bord de leur véhicule, qui a fait demi-tour sur l’autoroute et pris la fuite en direction de Naplouse.

Plusieurs heures après cette fusillade, un Arabe israélien a fauché un groupe de touristes avec sa voiture, à proximité d’un lieu de promenade très fréquenté de Tel Aviv, tuant le ressortissant italien Alessandro Parini et en blessant sept autres.

La semaine dernière, les tensions ont redoublé avec des tirs de roquettes depuis la Syrie, le Liban et la bande de Gaza, qui ont donné lieu à des ripostes israéliennes, des affrontements à la mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple, à Jérusalem, des attentats terroristes en Israël et en Cisjordanie et à l’incursion d’un drone iranien depuis la Syrie.

L’équipe du Times of Israel a contribué à la rédaction de cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.