Le président Rivlin a rencontré le ministre des Affaires étrangères belge
Rechercher

Le président Rivlin a rencontré le ministre des Affaires étrangères belge

A l'occasion de la Journée de l'Europe, les deux hommes ont rappelé "le besoin de liberté" et la nécessité de lutter "ensemble contre le racisme et le fascisme"

Le président Reuven Rivlin a rencontré le ministre des Affaires étrangères belge, Didier Reynders. (Crédit : Mark Neiman)
Le président Reuven Rivlin a rencontré le ministre des Affaires étrangères belge, Didier Reynders. (Crédit : Mark Neiman)

Le président Reuven Rivlin, a rencontré lundi matin à sa résidence le ministre des Affaires étrangères belge, Didier Reynders, qui était en visite dans la région.

Le président Rivlin a accueilli le ministre des Affaires étrangères et a noté que, comme c’était la Journée de l’Europe.

« Cette journée rappelle à tous le besoin de liberté et la nécessité que toute l’humanité lutte ensemble contre le racisme et le fascisme. Je réitère mes condoléances au peuple de Belgique suite aux attaques qui se sont produites là-bas. Nous connaissons très bien la terrible douleur de la terreur, parce que la terreur reste la terreur qu’elle se produise à Bruxelles, Anvers, Tel Aviv ou Jérusalem ».

Il a ajouté : « Ce que nous voyons aujourd’hui dans notre région, l’atmosphère intégriste, est un phénomène qui préoccupe le monde entier. Je sais que bon nombre des leaders en Europe, sont désireux de maintenir l’Europe libre, ouverte, et unie – Je voudrais voir la même chose au Moyen-Orient, mais d’abord nous devons construire la compréhension et créer des mesures de confiance entre nous et les Palestiniens ».

Il a conclu en remerciant le ministre des Affaires étrangères pour la coopération croissante et le commerce bilatéral entre Israël et la Belgique.

Le ministre des Affaires étrangères Reynders a remercié le président et a dit : « Je vous remercie de vos paroles après l’attaque terroriste à Bruxelles en mars, c’était non seulement contre nous, mais c’était également contre la communauté internationale et nos valeurs. Nous vous remercions aussi pour notre collaboration dans la lutte contre le terrorisme, nous avons échangé des informations, et nous avons beaucoup de coopération ».

Il a ajouté : « Nous sommes impatients de construire les bonnes relations entre l’UE et Israël, comme entre la Belgique et Israël. Je sais qu’il y a beaucoup d’activités commerciales entre nos deux peuples et qu’il y a eu de nombreuses délégations commerciales ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...