Rechercher

Le Hamas a tenté de recruter des Palestiniens de Cisjordanie pour des attaques

Le Shin Bet a annoncé que des dizaines de Palestiniens ont été arrêtés, ces dernières semaines, et interrogés sur leurs liens présumés avec des membres du Hamas à Gaza

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Salam Ziad, à gauche, et Mohammed Jabar, à droite, accusés d'avoir livré de l'argent et des armes à des membres du Hamas en Cisjordanie, le 25 janvier 2023. (Crédit : Shin Bet)
Salam Ziad, à gauche, et Mohammed Jabar, à droite, accusés d'avoir livré de l'argent et des armes à des membres du Hamas en Cisjordanie, le 25 janvier 2023. (Crédit : Shin Bet)

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a indiqué mercredi qu’Israël révoquait les permis d’entrée en Israël de 230 Palestiniens de la bande de Gaza, des proches de membres du Hamas qui auraient tenté de recruter des Palestiniens en Cisjordanie en vue de commettre des attentats.

Dans un communiqué, le Shin Bet a annoncé que des dizaines de Palestiniens ont été arrêtés, ces dernières semaines, et interrogés sur leurs liens présumés avec des membres du Hamas à Gaza.

L’agence a ajouté qu’un grand nombre de ces jeunes suspects ignorait que le Hamas les utilisait pour préparer des attaques contre des cibles israéliennes.

Selon le Shin Bet, les membres du Hamas dissimulaient leur véritable identité en se présentant sous couvert du nom d’une entreprise et autres entités et ils recrutaient, en Cisjordanie, des Palestiniens en leur promettant un travail rémunéré.

Les jeunes recrues étaient alors chargés de transférer des fonds qui servaient à acheter des armes, ou elles devaient livrer des colis d’armes et de munitions, a indiqué l’agence.

« Tout cela sans que les transporteurs n’aient connaissance, dans la majorité des cas, du fait qu’ils transféraient des armes ou qu’ils étaient impliqués dans des activités terroriste », a noté l’agence.

Elle a ajouté que l’ensemble de cette opération était dirigé par Farah Hamed, 45 ans, un membre du Hamas originaire de Silwad, une ville de Cisjordanie, qui avait été renvoyé à Gaza dans le cadre de l’échange de prisonniers Shalit, en 2011.

Farah Hamed, membre du Hamas originaire de Silwad, accusé d’avoir dirigé des attaques en Cisjordanie, le 25 janvier 2023. (Crédit : Shin Bet)

Le Shin Bet a fait savoir que Hamed était membre du dit « Quartier-général de Cisjordanie » du groupe terroriste de Gaza, une unité impliquée dans la préparation d’attentats terroristes depuis la Cisjordanie.

Plusieurs suspects ont été mis en examen par un tribunal militaire pour des délits variés et notamment pour trafic d’armes.

Le Shin Bet a détaillé les cas de deux suspects.

Le premier, Salam Ziad, 27 ans, du camp de réfugiés de Jalazone, avait été contacté sur Facebook, au mois de juillet, par le compte d’un certain Haled Taleb, offrant un travail pour une compagnie turque de transport assurant des services en Cisjordanie.

Dans un premier temps, Ziad avait été chargé de transférer des millions de dollars entre des secteurs différents de la Cisjordanie sans savoir à quoi ils étaient destinés.

Ensuite, Haled Taleb s’était présenté comme un individu travaillant pour Mohammed Dahlan, un politicien palestinien de premier plan, et il avait donné pour instruction à Ziad d’acheter plusieurs armes à feu, a précisé le Shin Bet.

Ziad avait ainsi acheté trois fusils d’assaut, deux armes de poing et des munitions avec l’aide de son cousin lui aussi originaire de Jalazone, Ahmed Ziad. Il avait été chargé de les remettre à un membre du Hamas à Huwara.

Des hommes armés palestiniens pendant des affrontements avec les forces de sécurité israélienne à Naplouse, en Cisjordanie, le 30 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohammed)

Les armes avaient été données à Mohammed et Mahmoud Ghazi, accusés d’avoir ouvert le feu sur des véhicules israéliens sur la Route 60 le 9 septembre 2022, à proximité de Huwara.

Le deuxième suspect détenu par le Shin Bet, Mohammed Yazen Jabar, 21 ans, originaire de Jérusalem-Est, avait répondu à une offre d’emploi dans le secteur de la restauration sur Facebook. Il avait alors été contacté par un compte au nom d’Abu Alaa, qui avait expliqué qu’il cherchait des livreurs pour transférer des colis de parfum en Cisjordanie.

Au mois d’août, Abu Ala avait demandé à Jabar d’acheter et de livrer des fusils d’assaut et des armes de poing à deux membres du Hamas en Cisjordanie, qui ont été arrêtés.

« Les enquêtes du Shin Bet ont révélé qu’une partie de l’argent remis à ces recrues a transité par des traders de devises numériques qui, eux aussi, ont été trompés par les membres du Hamas », a souligné l’agence.

Salam Ziad, à gauche, et Mohammed Jabar, à droite, accusés d’avoir livré de l’argent et des armes à des membres du Hamas en Cisjordanie, le 25 janvier 2023. (Crédit : Shin Bet)

En réponse aux tentatives livrées par les membres du Hamas de préparer des attentats, Israël a donc révoqué les permis d’entrée dans le pays de 230 de leurs proches.

Un haut-responsable de la sécurité a déclaré que « les actions du Hamas et des autres groupes terroristes de la bande de Gaza entraîneront une diminution du nombre de permis d’entrée délivrés aux travailleurs venant de Gaza en Israël ».

Les services ont averti que le groupe terroriste de la bande de Gaza tentait de plus en plus de commettre des attentats en Cisjordanie et en Israël.

Ces arrestations ont eu lieu à un moment de violences croissantes en Cisjordanie, l’armée israélienne continuant son offensive anti-terroriste lancée suite à une série d’attentats qui a fait 31 morts du côté israélien en 2022.

Cette offensive militaire a entraîné plus de 2 500 arrestations au cours de raids nocturnes quasiment quotidiens. Elle a également fait plus de 171 morts parmi les Palestiniens en 2022, et 18 autres depuis le début de l’année. La majorité ont été tués lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité mais d’autres étaient des civils non-armés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.