Rechercher

Le soldat qui a accidentellement tué Nathan Fitoussi écarté du combat

L'enquête des autorités militaires se poursuit sur les circonstances de l'accident, mais le responsable a d'ores et déjà été relevé de ses fonctions de combat

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Photo non datée du sergent-chef Nathan Fitoussi, publiée par l'armée le 16 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Photo non datée du sergent-chef Nathan Fitoussi, publiée par l'armée le 16 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Le soldat israélien qui a accidentellement abattu son camarade, en août dernier, a été relevé de ses fonctions de combat, alors que se poursuit l’enquête des autorités sur les circonstances du tragique accident.

Nathan Fitoussi, 20 ans, a été abattu le 15 août, à son retour au poste de garde, près de la ville palestinienne de Tulkarem, identifié à tort comme menace.

Le soldat avec lequel Fitoussi effectuait sa garde, identifié grâce à ses initiales en hébreu – Aleph Mem -, a été relevé de ses fonctions de combat pour « non conformité aux normes opérationnelles attendues d’un soldat de Tsahal », a déclaré l’armée.

Elle a ajouté que les procédures applicables aux binômes de garde ainsi que la politique d’ouverture de feu avaient été « précisées ».

La police militaire poursuit son enquête sur ce tragique accident.

A l’issue, les conclusions seront transmises au Bureau du Procureur militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...