Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Législatives : Bernard Cazeneuve « en colère » contre « l’alliance conclue à gauche »

L'ancien Premier ministre a notamment ciblé LFI, qui "n'arrive pas à considérer que le Hamas est une organisation terroriste", mais "l'ennemi de cette élection", reste "le Rassemblement national"

Bernard Cazeneuve, Premier ministre français. (Crédit : Thomas Samson/AFP)
Bernard Cazeneuve, Premier ministre français. (Crédit : Thomas Samson/AFP)

L’ancien Premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve s’est dit « en colère contre l’alliance qui a été conclue à gauche » pour les élections législatives, jeudi lors d’une réunion publique en Charente-Maritime.

« Si je suis en colère contre l’alliance qui a été conclue à gauche, ce n’est pas parce que j’ai cessé d’être de gauche c’est parce que j’ai considéré que l’alliance devait se faire entre les formations démocratiques et républicaines de la gauche », a déclaré M. Cazeneuve, en déplacement à Puilboreau (Charente-Maritime) pour soutenir le député sortant Olivier Falorni, candidat sous l’étiquette divers gauche et qui siégeait dans le groupe Modem.

« Jamais dans son histoire, même au moment du Front populaire, nous n’avons vu la gauche s’allier avec l’extrême gauche », a ajouté l’ancien Premier ministre, citant « l’union de la gauche » réalisée par François Mitterrand en tenant à l’écart « les forces qui mettaient une ardeur particulière à se tenir à distance des principes de l’Etat de droit au motif que la révolution est toujours plus belle que l’ordre républicain. »

Devant plusieurs centaines de personnes, M. Cazeneuve a notamment ciblé la France insoumise, qui « n’arrive pas à considérer que le Hamas est une organisation terroriste ».

Mais « l’ennemi de cette élection », reste « le Rassemblement national », selon l’ancien ministre de l’Intérieur de 2014 à 2016.

« On dit ‘On les a jamais essayés’. Si, on les a essayés, en 1939. Le FN, qui est l’ancêtre du RN est issu de cette histoire-là, de la collaboration, de l’antisémitisme, du refus des principes de l’Etat de droit, de la collaboration, la conduisant à oublier les principes de la Révolution française dans une collaboration abjecte », a fustigé M. Cazeneuve.

« Ils disent qu’ils n’ont jamais gouverné. Nous nous savons qu’ils ont gouverné et qu’ils sont issus de ce gouvernement là. Je suis venu vous mettre en garde contre la tentation qu’ils ne sont plus les mêmes », a-t-il encore averti.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.