L’Eglise grecque orthodoxe aurait vendu des terrains près de la tour de l’horloge de Jaffa
Rechercher

L’Eglise grecque orthodoxe aurait vendu des terrains près de la tour de l’horloge de Jaffa

Il a récemment été révélé que le patriarcat avait vendu des terrains à Jérusalem et à Césarée

L'iconique tour de l'horloge de Jaffa, en novembre 2011. (Crédit : Liron Almog/Flash90)
L'iconique tour de l'horloge de Jaffa, en novembre 2011. (Crédit : Liron Almog/Flash90)

Le patriarcat grec orthodoxe a vendu des biens immobiliers de premier choix, situé près de la célèbre tour de l’horloge de Jaffa, à des investisseurs privés, a annoncé mardi le quotidien économique Calcalist.

Cette information suit d’autres révélations sur les ventes de terrains à Jérusalem et dans le parc archéologique de Césarée.

La tour de l’horloge de Jaffa, construite en 1903, est l’une des sept horloges remontant au règne ottoman d’Israël. Elle est située à l’entrée de la vieille ville de Jaffa, qui a récemment été rénovée et est aujourd’hui un site prisé des Israéliens comme des touristes.

Selon Calcalist, la vente a commencé en 1998, quand l’Eglise a vendu un bail de 99 ans a une entreprise nommée « Quartier de l’Horloge » pour 1,5 million de dollars, assortie d’une promesse que l’entreprise donnerait à l’Eglise 35 % de ce qui serait construit sur le terrain.

 Jaffa au crépuscule le 6 février 2017. Illustration. (Crédit : Sebi Berens/Flash90)
Jaffa au crépuscule le 6 février 2017. Illustration. (Crédit : Sebi Berens/Flash90)

Un administrateur judiciaire a été nommé pour l’entreprise en 2003, et en 2008, il a vendu les droits du bail à une autre entreprise, Caesarea Investments, pour 30 millions de shekels.

Le bail expire dans 81 ans.

En 2013, l’Eglise aurait vendu le terrain que louait Caesarea Investments à une entreprise enregistrée dans la Caraïbes, Bona Trading, pour 5,2 millions de shekels.

En décembre, Caesarea Investments a affirmé devant un tribunal qu’elle devait avoir la priorité pour acheter le terrain, et demandé que l’accord avec Bona Trading soit annulé.

Plusieurs de ces accords de ventes complexes ont été révélés ces derniers jours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...