L’Egypte va peut-être interdire le niqab ‘juif’ dans les lieux publics
Rechercher

L’Egypte va peut-être interdire le niqab ‘juif’ dans les lieux publics

Une députée égyptienne affirme que se couvrir totalement la tête n’est pas islamique, que cela vient des communautés juives qui vivaient dans la péninsule arabique

Illustration de femmes portant le niqab (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash 90)
Illustration de femmes portant le niqab (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash 90)

L’Egypte va peut-être bientôt interdire de porter le niqab dans les lieux publics et dans les institutions du gouvernement, selon un article paru dans le British Independent de la semaine dernière.

Le niqab est une forme plus stricte de se couvrir le visage que le hijab, qui ne couvre que la tête et laisse le visage de la femme visible.

Le niqab ne laisse que les yeux visibles et est habituellement de couleur noire.

La membre du Parlement, Amna Nosseir, professeure de jurisprudence comparative à l’Université Al-Azhar, soutient l’interdiciton et a déclaré que le Niqab a des origines non islamiques.

Nosseir a affirmé que cette forme restrictive de se couvrir le visage est en fait une tradition juive datant de l’époque où des communautés juives existaient dans la péninsule arabique avant le commencement de l’islam.

La parlementaire a avancé l’argument que plusieurs passages dans le Coran contredisent l’utilisation d’un niqab et a affirmé que le livre saint musulman préconise des vêtements modestes et une tête couverte, mais pas le visage.

L’Egypte, a annoncé l’Independent, a déjà passé plusieurs restrictions sur le port du niqab.

Le mois dernier, l’Université du Caire a interdit aux infirmières et aux doctoresses de le porter dans ses écoles médicales et les cours, expliquant que l’interdiction « protègerait les droits et les intérêts patients ».

En septembre 2015, l’université a déjà interdit au personnel académique de porter le niqab dans les salles de classes après que des étudiants se soient plaints qu’il était difficile pour les personnes portant le niqab de communiquer avec les étudiants de manière cohérente.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...