Les 2 Gazaouis porteurs du COVID-19 ont assisté à un rassemblement au Pakistan
Rechercher

Les 2 Gazaouis porteurs du COVID-19 ont assisté à un rassemblement au Pakistan

Les autorités à Gaza ont indiqué que les deux malades avaient été placés directement dans un centre de quarantaine après leur retour jeudi dans l'enclave

Des agents de la défense civile palestinienne désinfectent une rue à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 23 mars 2020, après que les deux premiers cas de coronavirus à Gaza ont été confirmés. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des agents de la défense civile palestinienne désinfectent une rue à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 23 mars 2020, après que les deux premiers cas de coronavirus à Gaza ont été confirmés. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Les deux Gazaouis contaminés par le nouveau coronavirus avaient participé à un rassemblement de 250 000 fidèles musulmans au Pakistan qui s’était tenu malgré une demande d’annulation des autorités, ont indiqué lundi les autorités palestiniennes et des proches.

Les deux hommes, les premiers cas officiellement déclarés dans l’enclave palestinienne de la bande de Gaza, ont assisté il y a quelques semaines à un rassemblement près de Lahore organisé par le mouvement ultra-conservateur Tablighi Jamaat, a indiqué la représentation palestinienne à Islamabad.

L’évènement, annuel, a réuni des personnes venues du monde entier et s’est tenu « en dépit de l’avertissement des autorités pakistanaises » qui avaient appelé à son report pour éviter la propagation de l’épidémie Covid-19, a-t-elle ajouté dans un communiqué.

L’endroit précis où les deux Palestiniens, revenus dans la bande de Gaza via l’Egypte, ont été contaminés n’était pas clair dans l’immédiat.

Omar al-Tabatibi a confirmé que son grand-père Mohammed, 79 ans, et son ami Amer Doghmosh, 63 ans, avaient pris part à l’événement à Lahore.

Le ministère de la Santé à Gaza avait la veille indiqué par erreur que les deux hommes contaminés étaient âgés de 30 et 40 ans.

« Mon grand-père a entendu parler de l’évènement par hasard grâce à un ami lorsqu’il était au Pakistan et il a voulu y participer », a indiqué Omar al-Tabatibi à l’AFP.

Après le Pakistan, Mohammed al-Tabatibi a passé plusieurs jours en Egypte. « Personne ne sait s’il a contracté le virus en Egypte ou au Pakistan », a précisé son petit-fils.

Les autorités à Gaza ont indiqué que les deux malades avaient été placés directement dans un centre de quarantaine après leur arrivée jeudi dans l’enclave.

A LIRE – COVID-19: De hauts-responsables du Hamas placés en quarantaine

Des experts estiment qu’une propagation du nouveau coronavirus serait particulièrement désastreuse dans la bande de Gaza en raison de la très forte densité de population, du taux de pauvreté élevé et des infrastructures sanitaires défaillantes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...