Les échecs de la traque anti-nazis par Israël : un rapport déclassifié lève le voile
Rechercher

Les échecs de la traque anti-nazis par Israël : un rapport déclassifié lève le voile

Une enquête du Figaro révèle qu'après la capture d'Eichman, la tâche des services secrets israéliens dans la traque des nazis s'est avérée moins fructueuse que prévue

Le sceau du Mossad. (Crédit : WikiCommons)
Le sceau du Mossad. (Crédit : WikiCommons)

A la suite du journal israélien Maariv, le Figaro se fait l’écho d’un rapport déclassifié qui « met en lumière » les « échecs répétés dans cette guerre de l’ombre » des services secrets israéliens, sortis auréolés de gloire de la capture d’Adolf Eichmann.

« Des nuages et du vent, mais pas de pluie » Inspiré du livre des Proverbes (25:14), le titre de l’épais rapport déclassifié au printemps par le Mossad résonne comme un aveu navré » explique le Figaro.

Rédigé par un ancien du Mossad, le rapport met en balance les moyens considérables mis à la disposition des agents pour arrêter ou éliminer des nazis en fuite face aux résultats peu éloquents obtenus par les services.

Il explique, relatant les filatures, les écoutes, les photos, comment le Mossad continua à traquer Josef Mengele alors qu’il s’était noyé sur une plage du Brésil, et comment Aloïs Brunner survécut à deux attaques à la bombe « qui n’aboutirent qu’à le blesser légèrement ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...