Les enseignants de lycées du nord d’Israël à nouveau en grève pour réclamer de meilleurs salaires
Rechercher

Les enseignants de lycées du nord d’Israël à nouveau en grève pour réclamer de meilleurs salaires

Le mouvement de grève de mardi sera observé par quelque 9 000 enseignants

Photo d'illustration d'une salle de classe vide (Mendy Hechtman/Flash90)
Photo d'illustration d'une salle de classe vide (Mendy Hechtman/Flash90)

Le syndicat des enseignants a annoncé lundi une grève pour mardi pour les lycées du nord d’Israël.

La grève sera observée par quelque 9 000 enseignants et touchera les écoles d’Afula, de Beit Shean, de Kafr Kana, de Migdal HaEmek, de Nazareth Illit et de Tirat Zvi.

Le mouvement de grève sera le quatrième au cours de ces dernières semaines et a pour but une hausse des salaires. Les grévistes réclament aussi une réponse claire du gouvernement.

Le syndicat des enseignants, qui représente le personnel des lycées, souhaite une augmentation mensuelle immédiate du salaire brut des enseignants débutants.

Actuellement de 6 400 shekels (1 820 dollars), le mouvement réclame une rémunération de 8 000 shekels (2 275 dollars), ainsi qu’une augmentation comparable pour les enseignants ayant jusqu’à sept ans d’ancienneté.

Les enseignants ont affirmé que le ministère des Finances « refusait un accord de bonne foi ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...