Les exits israéliennes s’élèvent à 14,5 Mds de dollars au premier semestre 2019
Rechercher

Les exits israéliennes s’élèvent à 14,5 Mds de dollars au premier semestre 2019

Si l'on exclut la vente de Mellanox à Nvidia, d'un montant de 6,9 ​​milliards de dollars, les exits sont évaluées à 7,6 milliards de dollars, un record en 5 ans

Illustration d'une poignée de main. (stnazkul ; iStock by Getty Images)
Illustration d'une poignée de main. (stnazkul ; iStock by Getty Images)

Les opérations de sortie des firmes israéliennes pour le premier semestre 2019 sont montées à 14,48 milliards de dollars répartis en 66 transactions, selon un rapport de l’IVC Research Center et le cabinet d’avocats Meitar Liquornik Geva Leshem Tal.

Ces données incluent le « méga-deal » de la vente de Mellanox Technologies Ltd. à Nvidia pour 6,9 milliards de dollars. Sans la vente de Mellanox, la valeur totale des opérations de sortie (y compris les offres publiques initiales d’entreprises israéliennes et les activités de fusion et d’acquisition et de rachat) s’élève à 7,58 milliards de dollars au premier semestre, le montant le plus élevé enregistré pour le premier semestre des cinq dernières années.

Malgré une légère diminution du nombre de transactions de sortie à 66 au cours du premier semestre de l’année par rapport à 73 sorties au premier semestre de 2018, la valeur de sortie totale en dollars est nettement supérieure, passant de 6,49 milliards de dollars au premier semestre de 2014 à 14,48 milliards de dollars pour la même période en 2018.

La valeur de sortie moyenne au premier semestre 2019 a également établi un record en cinq ans, atteignant 116,6 millions de dollars.

Quatre introductions en bourse ont été clôturées au premier semestre 2019. Deux sociétés, Fiverr et Tufin, ont procédé à une opération de cotation et ont ainsi levé 110 millions de dollars et 108 millions de dollars, respectivement, à la Bourse de New York.

Ces « deux introductions en bourse réussies aux États-Unis susciteront probablement l’intérêt de plus en plus de sociétés israéliennes qui voudront examiner les offres publiques initiales comme porte de sortie et un moyen d’obtenir des liquidités », a déclaré Itay Frishman, associé du cabinet Meitar Liquornik Geva Leshem Tal, dans un communiqué.

Parmi les autres sorties notables du premier semestre de cette année, outre Mellanox, qui n’a pas encore été achevée, citons Dynamic Yield Ltd, acquise par McDonald’s pour 300 millions de dollars, et Demisto, achetée par Palo Alto Networks pour 560 millions de dollars.

Au premier semestre 2019, le nombre de transactions évaluées entre 100 millions et 1 milliard de dollars a atteint le chiffre record de 23, contre 7 au premier semestre 2018 et 18 pour l’année 2018, a indiqué le rapport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...