Les forces de sécurité en alerte face à de possibles attaques juives de représailles
Rechercher

Les forces de sécurité en alerte face à de possibles attaques juives de représailles

La situation en Cisjordanie est « très volatile », et le moindre incident pourrait déclencher un conflit majeur, a averti un responsable de la Défense

Un habitant d'une implantation de Cisjordanie, lançant des pierres (Crédit photo: Mendy Hechtman / Flash90)
Un habitant d'une implantation de Cisjordanie, lançant des pierres (Crédit photo: Mendy Hechtman / Flash90)

Les agences de sécurité d’Israël seraient en état d’alerte maximale depuis samedi, après deux attentats meurtriers opérés par des terroristes palestiniens.

Elles craignent des représailles de la part d’extrémistes juifs, comme l’attaque contre le domicile des Dawabsha en juillet dernier qui a tué trois personnes, dont un enfant de 18 mois.

La violence juive d’extrême-droite a considérablement augmenté au cours de la dernière année, et un haut fonctionnaire de la sécurité israélienne a affirmé à Maariv ce samedi que la situation actuelle en Cisjordanie est « très volatile ».

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon et d’autres responsables de la sécurité sont désormais convaincus que l’attaque de juillet visant la maison de la famille Dawabsha dans le village cisjordanien de Duma a été menée par des extrémistes juifs.

« Nous sommes malheureusement convaincus que l’attaque de Duma a été réalisée par des Juifs », a affirmé Yaalon à des journalistes le mois dernier. Toutefois, aucune arrestation n’a pour l’instant eu lieu dans cette affaire.

Il y a eu une hausse majeure de la violence à Jérusalem et en Cisjordanie ces derniers mois, avec de nombreuses attaques par jet de pierres sur des véhicules israéliens et des affrontements entre les forces israéliennes et les émeutiers palestiniens sur le mont du Temple.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis d’utiliser « tous les moyens nécessaires » pour lutter contre les attaques par jet de pierres contre des Israéliens.

Des vidéos en ligne postées par des militants palestiniens ce samedi montraient des résidents des implantations israéliens lançant des pierres et des pneus enflammés sur des Palestiniens en Cisjordanie. Un feu de broussailles près de Naplouse aurait également été déclenché par des Israéliens.

« Il y a une grande inquiétude : tout incident, même le plus petit, pourrait mettre le feu à toute la zone » a rapporté le responsable, sous anonymat.

Jérusalem a été le théâtre de deux attaques terroristes palestiniennes, samedi soir et dimanche matin, dans lesquelles deux Israéliens ont été tués et trois autres blessés. Les incidents sont survenus juste après une fusillade mortelle en Cisjordanie jeudi soir dans laquelle un couple a été tué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...