Les habitants de Hadera livrés par drone dans le cadre d’un projet pilote
Rechercher

Les habitants de Hadera livrés par drone dans le cadre d’un projet pilote

L'initiative nationale israélienne sur les drones entre dans sa 2e phase, au cours de laquelle des engins sans pilote vont sillonner le ciel des quartiers du nord de la ville

Des drones volent près de la ville de Hadera le 17 mars 2021, dans le cadre d'un projet pilote mené par l'Autorité israélienne de l'innovation avec des partenaires et des startups pour créer un réseau de livraisons par drone en Israël (Courtoisie).
Des drones volent près de la ville de Hadera le 17 mars 2021, dans le cadre d'un projet pilote mené par l'Autorité israélienne de l'innovation avec des partenaires et des startups pour créer un réseau de livraisons par drone en Israël (Courtoisie).

Les Israéliens de la ville de Hadera et de ses environs pourront commencer à commander des hamburgers et des pizzas, des cosmétiques et des médicaments à leur porte, dans le cadre du programme pilote de drones lancé plus tôt par Israël cette année.

L’Initiative nationale sur les drones, qui a commencé ses vols au-dessus des zones urbaines en janvier 2021, est entrée dans une deuxième phase dans son programme pilote, qui comprend des vols au-dessus des zones résidentielles dans et autour de Hadera.

Cette nouvelle phase fait partie d’une série de huit démonstrations qui devraient avoir lieu au cours des deux prochaines années, au cours desquelles des dizaines de milliers de vols auront lieu dans le ciel de Hadera. L’objectif est d’aider à affiner la technologie des drones et, à terme, de contribuer à réduire la congestion routière en créant un réseau de couloirs aériens pour les livraisons par drones de médicaments, d’examens et d’équipements médicaux, ainsi que le commerce électronique.

« L’initiative nationale sur les drones atteint de nouveaux sommets, proposant des services aux clients », a déclaré Dror Bin, PDG de l’Autorité israélienne de l’innovation, dans un communiqué. « L’Autorité israélienne de l’innovation voit une grande valeur dans le fait de s’assurer que les citoyens israéliens pourront bénéficier de l’innovation locale et profiter de services avancés tels que la réception de marchandises livrées par drones à leur domicile. »

Le projet permettra aux entreprises participantes de tester leurs technologies dans « des environnements réels, dans lesquels plusieurs entreprises de drones opèrent en temps réel », a-t-il précisé. Cela permettra d’améliorer leurs performances et leur position concurrentielle sur le marché mondial.

Le projet pilote, qui transforme Israël en un site expérimental où ont lieu des vols d’essai et des livraisons par drone, vise à aider les acteurs du secteur – fabricants de drones, commerçants et organismes de réglementation – à comprendre à quoi ressemblera notre ciel à l’avenir, lorsqu’il sera parsemé de centaines et de milliers de drones répondant à divers besoins.

Dans cette deuxième phase du projet pilote, qui a débuté mardi, des vols seront effectués au-dessus des quartiers résidentiels de Hadera. En outre, des démonstrations de livraisons par drone de bout en bout auront lieu, depuis la commande passée via une application jusqu’à la livraison des marchandises. C’est la première fois que des vols de livraison par drone sont effectués au sein de quartiers résidentiels urbains à partir de points de décollage clés dans la ville, à proximité des entreprises, des institutions publiques et d’autres environnements urbains, a déclaré l’Autorité israélienne de l’innovation dans un communiqué.

Les vols sont effectués par six sociétés travaillant en étroite collaboration avec la police israélienne, les services de secours et d’incendie, et le commandement du front intérieur de l’armée.

Le système opérationnel mis en place sera capable de donner la priorité aux différents vols de drones et de libérer l’espace aérien lorsqu’un gros avion ou un avion exploité par les services d’urgence entre en action, précise le communiqué.

Cette initiative est le fruit d’une collaboration entre l’Autorité israélienne de l’innovation, le ministère des Transports (par l’intermédiaire de la société Ayalon Highways), l’Autorité de l’aviation civile israélienne (ICAA) et l’Autorité des transports intelligents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...