Rechercher

Les Israéliens avertis des niveaux très élevés de pollution atmosphérique

C'est le ministère de la Protection de l'environnement qui a tiré la sonnette d'alarme ; le problème serait dû à une profonde dépression sur la Méditerranée Orientale

Pollution vue depuis un village bédouin non identifié près de la zone industrielle de Ramat Hovav dans le sud d'Israël, le 28 décembre 2017. (Yaniv Nadav/FLASH90)
Pollution vue depuis un village bédouin non identifié près de la zone industrielle de Ramat Hovav dans le sud d'Israël, le 28 décembre 2017. (Yaniv Nadav/FLASH90)

Le ministère de la Protection de l’environnement a mis en garde jeudi la population contre des niveaux très élevés de pollution atmosphérique.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que la qualité de l’air devrait s’améliorer au cours de la journée.

Le ministère a indiqué qu’il recommande, avec le ministère de la Santé, aux personnes souffrant de problèmes cardiaques ou pulmonaires, aux personnes âgées, aux enfants et aux femmes enceintes d’éviter toute activité physique intense à l’extérieur.

Toutes les autres personnes sont invitées à essayer de réduire les exercices physiques intenses en plein air.

Selon le ministère, la pollution est due à une profonde dépression sur la Méditerranée orientale qui provoque de forts vents de sud-ouest et le déplacement de la poussière de la péninsule du Sinaï, ainsi que des tempêtes de sable locales dans le désert du Néguev.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...