Les Palestiniens en colère contre la Confédération asiatique de foot
Rechercher

Les Palestiniens en colère contre la Confédération asiatique de foot

La Confédération a déclaré perdant un club palestinien dont certains joueurs ont été interdits d'entrer au Liban

Ofer Eini (de dos), président et secrétaire général de l'Association de football d'Israël (IFA) serrant la main de Jibril Rajoub (au centre), président de la Fédération palestinienne de football lors du 65e Congrès de la FIFA à Zurich, le 29 mai 2015
(Crédit : AFP PHOTO / MICHAEL Buholzer)
Ofer Eini (de dos), président et secrétaire général de l'Association de football d'Israël (IFA) serrant la main de Jibril Rajoub (au centre), président de la Fédération palestinienne de football lors du 65e Congrès de la FIFA à Zurich, le 29 mai 2015 (Crédit : AFP PHOTO / MICHAEL Buholzer)

La Fédération palestinienne de football a dénoncé samedi la décision de la Confédération asiatique de football (AFC) de déclarer perdant un club palestinien dont certains joueurs ont été interdits d’entrer au Liban pour un match de la Coupe AFC.

Ce match devait opposer le 9 mars le club palestinien des Chabab de Dhahriya, près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, au club syrien al-Wahda. En raison de la guerre en Syrie et des restrictions imposées aux Syriens qui veulent se rendre dans les territoires palestiniens, le match était organisé au Liban.

Le 5 mars, la délégation du club de Dhahriyah était arrivée à l’aéroport de Beyrouth mais plus de la moitié de ses membres avaient été renvoyés vers la Jordanie, voisine de la Cisjordanie, en raison de leurs passeports israéliens.

Israël et le Liban sont toujours techniquement en état de guerre et Beyrouth interdit l’entrée sur son territoire de détenteurs de papiers d’identité israéliens ou le voyage de ses ressortissants en Israël.

Plusieurs joueurs arabes israéliens, descendants des Palestiniens restés sur place à la création d’Israël en 1948, évoluent au sein du championnat palestinien.

Vendredi, la commission de discipline de l’AFC a jugé que « le club de Dhahriya était responsable de l’annulation du match ». Elle a déclaré en conséquence Dahriya comme l’équipe ayant perdu le match par un score de 3 à 0 et lui a imposé une amende de 20 000 dollars (17 400 euros).

La Fédération palestinienne s’est insurgée contre cette décision de l’AFC « alors que les autorités libanaises ont expulsé neuf joueurs de l’aéroport de Beyrouth sans donner d’explication ».

La Fédération affirme qu’elle va « lancer une bataille judiciaire » pour soutenir le club palestinien, évoquant un possible appel.

Dhahriya (4 points) se trouve dans le même groupe que le club irakien d’al-Qoua Al-Jawiya (en tête avec 12 points) et les Damascènes d’al-Wahda (6 points) pour la Coupe de l’AFC.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...