Israël en guerre - Jour 286

Rechercher

Les parents priés de limiter l’accès aux réseaux sociaux, outils de propagande du Hamas

Des écoles, en Israël et aux États-Unis, demandent aux parents de supprimer les applications TikTok ou Instagram de leurs enfants, craignant les contenus violents et traumatisants

Logo du réseau social TikTok.
Logo du réseau social TikTok.

Un certain nombre d’écoles israéliennes et américaines ont sommé les parents de limiter l’accès de leurs enfants aux applications de réseau social, comme TikTok et Instagram, inquiètes des contenus violents qui pourraient être partagés depuis Israël et Gaza.

David Lange, qui vit en Israël et qui dirige l’organisation à but non-lucratif Israellycool, a posté une capture d’écran d’un message transmis par l’école de sa fille sur X, ex-Twitter.

Le message, écrit en hébreu, qui a été partagé par un groupe WhatsApp, avertit que le Hamas pourrait rapidement commencer à partager des vidéos des otages Israéliens, américains et autres qui ont été capturés par le groupe terroriste. Il recommande aux parents de supprimer TikTok des téléphones de leurs enfants.

Toutefois, il est difficile de dire d’où vient cette information sur ces images d’otages – ou même de garantir l’authenticité de ce message WhatsApp. Il cite « des responsables de l’associations des parents d’élèves du pays » mais il n’y a aucune preuve que l’organisation serait bien, en effet, à l’origine du message.

Il est vrai que des vidéos montrant des violences et mêmes des meurtres sont une tactique communément utilisée par les groupes terroristes en cas de prise d’otage. Selon Israël, environ 150 personnes sont actuellement retenues contre leur gré par le Hamas et notamment des femmes, des enfants et des personnes âgées. Le groupe terroriste a averti qu’il exécuterait des otages en réponse aux frappes à Gaza.

Les écoles juives, aux États-Unis, ont rapidement partagé cette mise en garde de leur côté. L’école Frisch, un établissement scolaire moderne orthodoxe de Paramus, dans le New Jersey, a envoyé un message similaire aux parents de ses petits élèves, évoquant des images possibles des otages.

« Les psychologues locaux sont entrés en contact avec nous et il nous ont informés que le gouvernement exhorte les parents à dire à leurs enfants de supprimer sans tarder Istagram et TikTok », dit un courriel qui a été transmis par l’école, mardi, et par son principal, le rabbin Eli Ciner. « Nous recommandons avec force à nos élèves de faire de même dans les meilleurs délais. »

L’école communautaire Hannah Senesh de Brooklyn a, elle aussi, demandé aux parents de réfléchir à limiter l’accès des enfants aux réseaux sociaux.

« Alors que nous sommes conscients que nous ne pouvons pas totalement empêcher nos élèves de voir les images qui sont susceptibles de faire leur apparition sur leur téléphone, nous encourageons avec force les parents à privilégier une communication ouverte, honnête, avec vos enfants concernant cette possibilité, à contrôler l’usage des réseaux sociaux et à discuter des moyens à mettre en place pour éviter qu’ils ne regardent ces vidéos, et ce qu’il faut faire s’ils doivent tomber sur de tels médias », a écrit Nicole Nash, directrice de l’école, mardi après-midi dans un courriel. « Nous demandons également aux parents d’envisager sérieusement la possibilité de demander à leurs enfants de supprimer ces applications, pour le moment tout du moins ».

Même sans vidéos d’otages sur TikTok, les réseaux sociaux ont été envahis d’images et de vidéos violentes, dérangeantes, depuis que le Hamas a lancé – et filmé partiellement – son assaut brutal et meurtrier contre les civils israéliens, samedi, tuant plus de 1 200 personnes et faisant des milliers de blessés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.