Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Les pro-refonte, dont des ministres, manifesteront ce soir à Tel Aviv

Des ministres de la coalition se joindront à la manifestation au carrefour Kaplan, point central des protestations anti-refonte ; l'événement soulignera la majorité parlementaire

Des Israéliens de droite participant à un rassemblement en faveur de la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement, devant la Knesset, à Jérusalem, le 27 avril 2023. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)
Des Israéliens de droite participant à un rassemblement en faveur de la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement, devant la Knesset, à Jérusalem, le 27 avril 2023. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)

Les partisans de la réforme du système judiciaire vont organiser un rassemblement à Tel Aviv dimanche soir, appelant le gouvernement à faire avancer la législation controversée qui a donné lieu à des mois de protestations massives.

La manifestation sera placée sous le slogan suivant : « Le peuple est avec vous – achevez la législation. 64 sièges ne sont pas des sièges de seconde classe », en référence au nombre de sièges que le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu détient à la Knesset, qui en compte 120 au total.

Le rassemblement est prévu au carrefour Kaplan de la ville, à l’endroit même où se sont rassemblés les manifestants contre le projet de refonte, et qui a été rebaptisé « Place de la Démocratie » par la municipalité de Tel Aviv la semaine dernière.

Parmi les personnes attendues au rassemblement figurent sans surprise le ministre des Finances Bezalel Smotrich (Hatzionout HaDatit), le ministre des Affaires de la Diaspora Amichaï Chikli (Likud), le ministre de l’Éducation Yoav Kisch (Likud) et le ministre de la Coopération régionale David Amsalem (Likud).

Le ministre de la Justice, Yariv Levin (Likud), et le député Simcha Rothman (Hatzionout HaDatit), les deux principaux architectes de la refonte, s’adresseront au rassemblement par liaison vidéo depuis la Knesset.

La manifestation devrait débuter à 18h, alors que la Knesset tient les derniers débats sur une partie essentielle du plan de réforme.

Le ministre israélien des Finances Bezalel Smotrich et le ministre de la Justice Yariv Levin lors d’une réunion sur le vote du budget de l’État, le 22 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La coalition devrait faire passer un projet de loi lundi ou mardi pour annuler le critère judiciaire du « caractère raisonnable » en dépit de fortes objections politiques et sociétales, et malgré les annonces croissantes de réservistes clés de l’armée qui ne se présenteront plus au service volontaire, ainsi que les préoccupations diplomatiques, professionnelles, sociales, économiques et sécuritaires soulevées par les principaux responsables israéliens et les alliés internationaux.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, les organisateurs ont déclaré que les députés de la coalition ne devaient « pas hésiter, ne pas cligner des yeux et ne pas se soumettre à la violence et au refus d’une poignée d’anarchistes qui tentent d’imposer leur position à tout un pays ».

« Dans un pays démocratique, c’est le public qui décide qui mènera la politique et prendra les décisions, et non l’élite des médias », ont déclaré les organisateurs.

La semaine dernière, Levin a diffusé une vidéo appelant ses partisans à participer au rassemblement.

« Nous nous rassemblons dimanche soir à Tel Aviv, pour exprimer une fois de plus notre voix en faveur de la refonte, en faveur d’une véritable démocratie, en faveur du respect des résultats des élections [législatives]. »

Des dizaines de rabbins du camp nationaliste-religieux ont signé une lettre appelant les gens à participer au rassemblement.

« Il est impensable qu’une minorité impose son opinion à la majorité par la violence, en créant l’anarchie dans les rues et en appelant à un refus général de servir l’État, simplement parce que les décisions de la majorité ne lui plaisent pas », ont-ils écrit la semaine dernière.

Des tracts diffusés sur les réseaux sociaux montrent que des bus ont été mis à disposition pour amener les manifestants de nombreux différents endroits du pays, dont la plupart d’implantations de Cisjordanie.

Une photo aérienne du rassemblement pour la réforme du système judiciaire, à Jérusalem, le 27 avril 2023. (Crédit : Flash90)

Après la diffusion d’une notification affirmant que les transports publics seraient renforcés pour faciliter la participation au rassemblement, la ministre des Transports Miri Regev (Likud) a publié un démenti, assurant qu’il n’y aurait pas d’arrangements spéciaux, pas plus qu’il n’y en avait eu pour les manifestations contre la réforme judiciaire, a rapporté la Treizième chaîne.

Selon le site web de Srugim, les organisateurs du rassemblement sont également à l’origine de la « Marche du million », qui s’est tenue en avril à Jérusalem pour manifester son soutien à la législation sur la refonte. Les estimations varient entre 150 000 et 200 000 personnes selon les réseaux d’information qui ont cité les chiffres d’entreprises spécialisées dans l’estimation de la taille des foules.

Le débat en plénière de dimanche sur le projet de loi, avant sa lecture finale, intervient un jour après que la « Marche sur Jérusalem » des manifestants contre la refonte a rassemblé des dizaines de milliers de participants à son arrivée dans la capitale, rejoignant ainsi des centaines de milliers d’autres personnes qui ont manifesté à Tel Aviv et dans tout le pays contre la législation.

Chaque jour, des milliers de réservistes supplémentaires rejoignent la liste de ceux qui déclarent qu’ils ne se présenteront plus au service volontaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.