Les prouesses techniques israéliennes sont « exceptionnelles » pour l’Eurovision
Rechercher

Les prouesses techniques israéliennes sont « exceptionnelles » pour l’Eurovision

"Cette année, les questions techniques sont montées d'un cran, c'est très sophistiqué, à la fois la réalité augmentée et le contenu vidéo," a déclaré Jon Ola Sand

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Zivit Davidovitch (tout à gauche), Jon Ola Sand et Yuval Cohen à une conférence de presse avant la première demi-finale de l'Eurovision, le 13 mai 2019. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israel)
Zivit Davidovitch (tout à gauche), Jon Ola Sand et Yuval Cohen à une conférence de presse avant la première demi-finale de l'Eurovision, le 13 mai 2019. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israel)

Les délégations de l’Eurovision répètent assidûment pour la dernière semaine avant les demi-finales de mardi et jeudi soir, mais tout peut arriver dans un concert en direct, a déclaré Joh Ola Sand, superviseur exécutif de l’Eurovision lors d’une conférence de presse lundi soir.

« C’est une chose de mettre au point cette première demi-finale, il y a tant d’éléments, et c’est un peu difficile », a expliqué Sand. « Mais il n’y a eu aucun problème majeur et on ne peut rien garantir dans un concert en direct – je suis sur que nous aurons une belle demi-finale, comme il se doit. »

Chacune des 42 délégations se produira dans l’une des demi-finales, et à l’issue d’un écrémage, les 26 finalistes participeront au concert principal de samedi soir.

Travailler avec Israël, le pays organisateur cette année, revient à travailler avec n’importe quel pays, a déclaré Sand.

« C’est une culture différente, et une autre façon de regarder l’aspect créatif et le processus, mais nous avons d’excellentes conditions de travail cette année, c’est l’Eurovision comme il se doit d’être », a-t-il dit.

La première demi-finale de mardi soir s’ouvrira par un concert de Netta Barzilai, lauréate de l’édition 2018 de l’Eurovision, et par une version spéciale de Toy, la chanson gagnante, a déclaré le réalisateur Yuval Cohen, puis par une représentation de Dana International, qui a remporté le concours en 1998 avec « Diva« .

Samedi soir, Barzilai chantera son nouveau titre « Nana Banana », et le chanteur israélien Idan Raichel et tous les participants de l’Eurovision chanteront « Hallelujah« , l’une des chansons gagnantes de l’Eurovision.

« Je pense que vous assisterez à trois spectacles fantastiques », a déclaré Sand. « Nous avons eu de bons échanges au cours de l’année écoulée pour être sûr que le concours se déroule comme il faut. C’est très constructif. »

Sand a déclaré qu’il apprend quelque chose de nouveau chaque année, et qu’il est toujours ouvert et intéressé par de nouvelles idées.

« C’est la beauté de ce concours qui voyage autour de l’Europe », a-t-il dit. « Cette année, les questions techniques sont montées d’un cran, c’est très sophistiqué, à la fois la réalité augmentée et le contenu vidéo que nous avons est exceptionnel. »

Sand a également abordé la venue annoncée de Madonna pour la finale, et indiqué qu’elle n’avait toujours pas signé son contrat, et que sa présence ne pouvait donc pas être confirmée. »

Plus tôt dans la journée, les attachés de presse de Sylvan Adams, le philanthrope canadien qui prendrait en charge les frais liés à la venue de Madonna, a déclaré que l’artiste arriverait à bord du jet privé d’Adams et qu’elle avait déjà fait venir un avion cargo plein de matériel en Israël.

Zivit Davidovitch, producteur exécutif de l’Eurovision en Israël, a déclaré en réponse aux questions sur la baisse des prix des billets après que certains ont payé le prix fort, que le tarif était réduit lors de l’achat de billets pour des groupes de plus de 30 personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...