Les rabbins de Breslev interdisent aux femmes le quartier de la tombe du rabbin Nachman
Rechercher

Les rabbins de Breslev interdisent aux femmes le quartier de la tombe du rabbin Nachman

Dans un “appel urgent à préserver la pudeur” à Oman à Rosh Hashana, les rabbins demandent aux visiteurs de ne pas acheter dans des magasins qui emploient des femmes

Des fidèles sur la tombe du Rabbi Nachman à Oman, en Ukraine. Illustration. (Crédit : Nahoumsabban/CC BY-SA/Wikimedia Commons)
Des fidèles sur la tombe du Rabbi Nachman à Oman, en Ukraine. Illustration. (Crédit : Nahoumsabban/CC BY-SA/Wikimedia Commons)

Avant le Nouvel an juif, quand des milliers de Juifs se rendent à Oman, en Ukraine, où se trouve la tombe du rabbin Nachman de Breslev, des fidèles de l’érudit révéré du 18e siècle ont émis mercredi un décret « urgent » interdisant aux femmes la zone entourant sa pierre tombale.

Dans une lettre dont l’objectif affiché est « de préserver la pudeur et la sainteté de la congrégation sainte d’Oman à Rosh Hashana », les rabbins de Breslev ont également appelé les visiteurs à ne pas acheter dans des magasins, ou à ne pas séjourner dans des hôtels qui emploient des femmes.

Pour le Nouvel an juif lui-même, entre le 20 et le 22 septembre, la lettre indique qu’ « aucune femme ne se trouvera » dans la région entourant la pierre tombale du rabbin, y compris les habitantes du quartier.

Chaque année, avant Rosh Hashana, Oman voit arriver des milliers de pèlerins juifs venus d’Israël, des Etats-Unis et d’Europe. Ils se rassemblent ici pour la fête en l’honneur du fondateur du mouvement hassidique Breslev.

Nachman avait choisi d’être enterré à Oman parce qu’en 1749 et 1768, des milliers de Juifs y ont été assassinés dans des pogroms. Il a promis à ses fidèles que quiconque visiterait sa tombe à Rosh Hashana serait sauvé des punitions de la vie après la mort.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...