L’ex-maire d’Ashkelon condamné à quatre ans de prison pour corruption
Rechercher

L’ex-maire d’Ashkelon condamné à quatre ans de prison pour corruption

En 2019, Shimoni avait été reconnu coupable de corruption, d'abus de confiance et de blanchiment d'argent pendant qu'il était à la tête de la mairie de la ville côtière

Le maire d'Ashkelon, Itamar Shimoni, arrive au tribunal de district de Tel Aviv le 14 février 2017. (Flash90)
Le maire d'Ashkelon, Itamar Shimoni, arrive au tribunal de district de Tel Aviv le 14 février 2017. (Flash90)

La cour de district de Tel Aviv a condamné, dimanche, l’ancien maire d’Ashkelon Itamar Shimoni à quatre ans de prison après l’avoir reconnu coupable de corruption.

En 2019, Shimoni avait été condamné pour corruption, abus de confiance et blanchiment d’argent après avoir été mis en examen pour avoir accepté des pots-de-vin à hauteur de 466 000 shekels, et d’abus de confiance pour avoir obtenu la somme de 574 000 shekels supplémentaires de la part de sources inconnues alors qu’il occupait le siège de maire dans la ville côtière.

Il avait aussi été inculpé pour fraude fiscale.

Des accusations de harcèlement sexuel à son encontre avaient été abandonnées et il avait été blanchi d’accusations de corruption après avoir été soupçonné d’avoir tenté d’obtenir contre rétribution une couverture médiatique favorable à ses actions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...