Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

L’ex-otage Almog Meir Jan était détenu chez de riches gazaouis et « ne mourrait pas de faim »

La mère de l’otage secouru samedi dernier dit que son fils était nourri "une ou deux fois par jour" ; la presse fait état des tortures psychologiques infligées aux otages

Almog Meïr Jan, otage secouru par l'armée, retrouvant sa famille à l'hôpital Sheba, à Ramat Gan, le 8 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Almog Meïr Jan, otage secouru par l'armée, retrouvant sa famille à l'hôpital Sheba, à Ramat Gan, le 8 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

La mère de l’otage secouru Almog Meir Jan, Orit Meir, aurait confié que son fils a été détenu dans la maison de riches habitants de Gaza pendant les huit mois de sa captivité.

« Il recevait de la nourriture une ou deux fois par jour, pas toujours très bonne, pas très saine, mais il ne mourait pas de faim », a-t-elle déclaré, selon le site d’information Ynet.

Meir Jan a été secouru de Gaza en même temps qu’Andrey Kozlov, Shlomi Ziv et Noa Argamani le week-end dernier lors d’une opération héroïque des forces israéliennes.

L’otage secouru Almog Meïr Jan levant les mains en signe de joie alors qu’il est escorté depuis un hélicoptère militaire vers l’hôpital Sheba de Ramat Gan, le 8 juin 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

La mère de l’otage secouru a également souligné que son fils avait été détenu avec Kozlov et Ziv tout au long de sa captivité : « Il n’était pas seul ».

Les informations publiées cette semaine depuis la libération des otages font état des tortures psychologiques qu’ils ont subies depuis leur enlèvement le 7 octobre, notamment lorsque les gardes leur ont dit qu’Israël ne se souciait absolument pas d’eux et que leurs proches les avaient abandonnés.

« Il ne savait pas que je m’étais battue pour lui et les autres otages », a expliqué Orit Meir.

Meir Jan, 21 ans, Kozlov, 27 ans, Ziv, 40 ans, et Argamani, 26 ans, ont été enlevés au festival de musique Supernova, près du kibboutz Reim, dans la matinée du 7 octobre, lors de l’assaut mené par 3 000 terroristes du Hamas, qui ont assassiné 1 200 personnes et pris 251 otages, dans le sud d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.