Rechercher

L’humain pourrait avoir un système d’insuline de secours utile pour les diabétiques

Des chercheurs israéliens ont identifié un appareil de production d'insuline chez le fœtus ; ce dernier reste "dormant" après la naissance mais pourrait un jour être réactivé

Une femme diabétique s'injecte de l'insuline (dzika_mrowka via iStock by Getty Images)
Une femme diabétique s'injecte de l'insuline (dzika_mrowka via iStock by Getty Images)

Des scientifiques israéliens ont découvert que les fœtus fabriquaient de l’insuline dans leurs intestins avant la naissance, et que les adultes pourraient ainsi avoir un système « de secours » réactivable pour traiter le diabète.

Cette révélation a été faite dans le cadre d’une recherche évaluée par des pairs et publiée jeudi dans la revue Nature Medicine.

Une équipe dirigée par le professeur Shalev Itzkovitz, de l’Institut Weizmann des sciences, a analysé des tissus provenant de fœtus et de nouveau-nés.

« À notre grande surprise, nous avons découvert que les nouveau-nés ont une population de cellules qui expriment de manière inattendue l’insuline, et ces cellules ne sont plus actives dans la production d’insuline après la naissance », a déclaré Shalev Itzkovitz au Times of Israel.

« Les cellules en question continuent d’exister après la naissance, en sécrétant d’autres hormones, mais elles arrêtent le processus de fabrication de l’insuline », a-t-il ajouté.

Les cellules en question sont connues sous le nom de K/L et situées dans l’intestin grêle, où la plupart de l’absorption des nutriments provenant des aliments a lieu.

Tout au long de la vie, l’insuline est créée dans le pancréas. Le diabète, une maladie qui touche près de 500 millions de personnes dans le monde, survient souvent lorsque le pancréas ne parvient pas à produire suffisamment d’insuline. Selon Shalev Itzkovitz, l’identification d’un système parallèle de production d’insuline, même s’il devient inactif après la naissance, est porteuse d’espoir.

« Cela indique que les humains peuvent avoir un appareil de production d’insuline dormant depuis avant la naissance, et qu’il pourrait potentiellement être réactivé en cas de besoin un jour », a déclaré Shalev Itzkovitz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...