Liban : « Si Israël bombarde notre aéroport, nous bombarderons le sien »
Rechercher

Liban : « Si Israël bombarde notre aéroport, nous bombarderons le sien »

Le ministre de la Défense libanais a menacé Israël en soulignant l'importance de l'armée du pays pour défendre ses intérêts

Un membre du groupe terroriste du Hezbollah tient des drapeaux libanais et du Hezbollah lors d'un voyage de presse près de la ville frontalière d'Arsal, le 25 juillet 2017 (Photo AFP / Stringer)
Un membre du groupe terroriste du Hezbollah tient des drapeaux libanais et du Hezbollah lors d'un voyage de presse près de la ville frontalière d'Arsal, le 25 juillet 2017 (Photo AFP / Stringer)

Le ministre de la Défense du Liban a menacé mercredi de frapper l’aéroport et les installations pétrolières d’Israël si l’Etat juif venait à attaquer ceux du bilan, selon des articles de la presse libanaise.

« Si Israël bombarde notre aéroport, nous bombarderons son aéroport. S’il frappe nos installations pétrolières, nous frapperons ses installations pétrolières, a déclaré Elias Bou Saab, lors d’une visite au sud Liban, selon le site internet Al-Manar affilié au groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Bou San aurait dit que Beyrouth est préoccupé à l’idée de protéger ses ressources nationales et a souligné l’importance de ses forces armées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...