Liberman dénonce le pacte « honteux » pour changer la loi de conscription obligatoire
Rechercher

Liberman dénonce le pacte « honteux » pour changer la loi de conscription obligatoire

Le gouvernement s'engage à amender la législation pour repousser l'incorporation des ultra-orthodoxes - après l'adoption du budget

Avigdor Liberman lors de la réunion du parti Yisrael Beytenu à la Knesset le 4 mai 2015 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)
Avigdor Liberman lors de la réunion du parti Yisrael Beytenu à la Knesset le 4 mai 2015 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)

Le député de l’opposition Avigdor Liberman a vivement critiqué dimanche un accord gouvernemental qui garantirait des changements rapides à la loi de conscription militaire universelle recherchés par les partis ultra-orthodoxes qui veulent que les membres de leur communautés continuent d’être exemptés du service militaire.

Selon les termes de l’accord entre les partis de la coalition, les changements à la loi doivent être approuvés par la Knesset après l’adoption du budget par le Parlement, mais plus tard que le 25 novembre.

Liberman, qui dirige le parti laïc Yisrael Beytenu, a publié sur sa page Facebook une photo de l’accord entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre des Finances Moshe Kahlon, le ministre de l’Education Naftali Bennett, et le ministre du développement du Néguev et de la Galilée Aryeh Deri pour faire adopter les changements dans les prochaines semaines.

Liberman a qualifé l’accord de « lettre de soumission et de la honte », accusant les ministres de s’être « engagés à exempter les ultra-orthodoxes du service national et de nuire aux jeunes qui servent dans l’armée israélienne et qui sont prêts à mourir pour l’Etat d’Israël ».

Liberman est un fervent partisan de la conscrition obligatoire pour tous les Israéliens. Par le passé, beaucoup de Juifs ultra-orthodoxes et Arabes avaient été exemptés de tout service militaire ou national.

מכתב הכניעה והבושה!נתניהו, כחלון, בנט ודרעי מתחייבים לפטור את החרדים מגיוס ולפגוע בצעירים שמשרתים בצה״ל ושמוכנים למות ל…

Posted by ‎Avigdor Liberman – אביגדור ליברמן‎ on Sunday, 15 November 2015

La lettre d’accord avec les signatures de Netanyahu, Kahlon, Bennett, et Deri dans le coin en bas à gauche

Selon le site Ynet en hébreu, les modifications de la loi vont repousser pour six ans les plans pour intégrer les hommes ultra-orthodoxes dans l’armée et le service national.

Le budget 2015-2016 doit être présenté pour deuxième et troisième lecture d’ici jeudi. Si le budget ne parvient pas à passer avant cette date butoir, de nouvelles élections devront etre organisées.

La commission des Finances de la Knesset a approuvé dimanche soir le budget pour ses deuxième et troisième lectures, et a donné le coup d’envoi de plusieurs jours de débats marathon.

Le groupe parlementaire Yahadout HaTorah avait continué dimanche à exiger que les changements dans la projet de loi soient adoptés avant l’approbation du budget – ce qui aurait nécessité trois lectures à la Knesset des amendements en une semaine.

Le président de la Knesset Yuli Edelstein a cependant refusé de permettre que le processus soit passé en précipitation au Parlement, a rapporté la Deuxième chaîne.

Néanmoins, une première lecture de la loi devrait être faite lundi.

Le précédent gouvernement – dans lequel le parti de Liberman était un partenaire de la coalition, mais pas les partis ultra-orthodoxes- avait adopté des lois pour inclure les ultra-orthodoxes dans la loi de conscription militaire obligatoire d’Israël et pour promouvoir l’enseignement des mathématiques et de l’anglais dans les écoles Haredi financées par l’Ttat.

Beaucoup de ces changements avaient été à l’initiative du le parti Yesh Atid, qui est maintenant également dans l’opposition.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...