Liberman dévoile la liste pour la Knesset de Yisrael Beytenu
Rechercher

Liberman dévoile la liste pour la Knesset de Yisrael Beytenu

Deux députés vétérans qui ont siégé sous l'étiquette du parti pendant plus d'une décennie en sont absents

Sofa Landver, ministre de l'Alya et de l'Intégration (Crédit : AFP)
Sofa Landver, ministre de l'Alya et de l'Intégration (Crédit : AFP)

Le chef de Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a dévoilé mardi dans la soirée la liste des candidats de son parti pour les élections nationales. Deux députés vétérans qui ont siégé sous l’étiquette du parti pendant plus d’une décennie en sont absents.

Lors d’un événement organisé dans la ville côtière d’Ashkelon, Liberman a présenté les 20 premiers noms figurant dans la liste. Toutefois, peu parmi eux devraient faire leur entrée à la Knesset, les sondages évaluant actuellement la représentation de Yisrael Beytenu à 4 ou 5 sièges.

Liberman a expliqué ne pas se laisser impressionner par les enquêtes d’opinion, estimant que son parti « obtiendra un minimum de 8 ou 9 sièges ».

Absente de la liste, l’actuelle numéro deux du parti, Sofa Landver, qui a été ministre de l’Immigration jusqu’au mois de novembre, lorsque Liberman a démissionné de son poste de ministre de la Défense, sortant Yisrael Beytenu du gouvernement.

Autre absent, Robert Ilatov, député du parti Yisrael Beytenu depuis 2006. Il a annoncé hier qu’il ne se présenterait pas au scrutin du 9 avril.

Parmi les membres de la formation ayant siégé à la précédente Knesset et figurant dans le Top 10, Oded Forer, Yulia Malinovsky et Hamad Amar. Malinovsky avait été obligé de démissionner au mois de novembre suite à la démission de Liberman et de revenir à la Knesset.

Le chef du parti Israel Beytenu Avigdor Liberman lors d’une conférence à Ashkelon, le 19 février 2019 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le nouveau-venu le plus éminent est Yevgeny Suba, un journaliste russophone, troisième sur la liste.

Parmi les nouveaux arrivés, seul l’ancien directeur de la bourse du diamant israélienne Eli Avidar devrait intégrer la Knesset, selon les sondages.

La plus grande partie de l’électorat de Yisrael Beytenu est constituée d’immigrants russophones venus de l’ex-Union soviétique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...