Rechercher

Liberman: la facture d’électricité en Israël est l’une « des plus modérées au monde »

Bien qu'Israël soit devenu un important producteur de gaz naturel ces dernières années, le ministre des Finances a imputé une partie de cette hausse au coût du transport du gaz

Le ministre des Finances Avigdor Liberman s'exprime lors d'une conférence de presse, présentant une nouvelle réforme sur le logement, dans les bureaux du ministère des Finances à Jérusalem, le 31 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Finances Avigdor Liberman s'exprime lors d'une conférence de presse, présentant une nouvelle réforme sur le logement, dans les bureaux du ministère des Finances à Jérusalem, le 31 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Finances, Avigdor Liberman, a défendu lundi les hausses des prix des services publics et d’autres biens, notamment de l’électricité, en affirmant qu’elles sont « les plus modérées au monde ».

Les prix de l’électricité ont été augmentés de 4,9 % au début du mois.

Bien qu’Israël soit devenu un important producteur de gaz naturel ces dernières années, il a imputé une partie de cette hausse au coût du transport du gaz, qui a augmenté de 640 % depuis le début de la pandémie, selon lui.

Il a toutefois ajouté qu’il ne tolérerait pas que l’on profite de la hausse des coûts pour escroquer les consommateurs, indiquant qu’il savait que certains producteurs le faisaient, sans toutefois divulguer leur identité.

« Nous examinons les bilans des entreprises, leurs revenus, leurs dividendes et leurs taux de change. Lorsque je regarde quelques entreprises, je vois qu’elles prennent un avantage cynique », a-t-il dit lors d’une réunion hebdomadaire de sa faction.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...