Liberman : l’EI au Sinaï n’est “pas une menace sérieuse”
Rechercher

Liberman : l’EI au Sinaï n’est “pas une menace sérieuse”

Après le tir de 2 roquettes depuis la péninsule, le ministre de la Défense affirme que le groupe n’est “même pas un groupe terroriste” comparé au Hamas et au Hezbollah

Avigdor Liberman, ministre de la Défense, au centre, pendant une visite de l'usine des Industries militaires israéliennes, le 4 janvier 2017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)
Avigdor Liberman, ministre de la Défense, au centre, pendant une visite de l'usine des Industries militaires israéliennes, le 4 janvier 2017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a balayé lundi la menace posée par l’affilié du groupe terroriste Etat islamique (EI) dans la péninsule du Sinaï.

Après le tir de deux roquettes en Israël, probablement par le groupe, il a déclaré qu’il ne considérait pas que Province du Sinaï soit « une menace sérieuse ».

Le tir de deux roquettes, qui ont touché lundi une zone ouverte du sud d’Israël et n’ont fait ni blessé, ni dégât, n’a pas été revendiqué par le groupe, mais a eu lieu peu après que l’affilié de l’EI au Sinaï a accusé Israël d’avoir tué samedi cinq de ses membres par une frappe aérienne.

Liberman a déclaré que bien que la présence de l’EI au Sinaï soit « ennuyeuse » et « gênante », le groupe n’avait cependant pas les moyens de menacer sérieusement la sécurité d’Israël.

L'une des deux roquettes tirées sur le sud d'Israël depuis la péninsule du Sinaï, le 20 février 2017. (Crédit : police israélienne)
L’une des deux roquettes tirées sur le sud d’Israël depuis la péninsule du Sinaï, le 20 février 2017. (Crédit : police israélienne)

« Si vous parlez du Hamas et de Hezbollah, alors [les forces de l’EI au Sinaï] ne sont même pas un groupe terroriste », a-t-il déclaré à la radio militaire. Il a décrit les capacités du groupe comme des amateurs « aléatoires qui décident de construire eux-mêmes une armée. »

« Nous devons voir les choses en proportion », a-t-il ajouté.

Quand il lui a été demandé si Israël était responsable de la frappe aérienne de samedi dans le Sinaï, Liberman a semblé confirmer la suspicion avec une réponse ironique.

« Comme toujours, les forces spéciales du Lichtenstein ont probablement supprimé quelques terroristes de Daesh dans le Sinaï », a-t-il déclaré en utilisant l’acronyme arabe de l’EI.

« Nous ne laissons pas des choses se produire sans réponse », a-t-il déclaré.

La frappe aérienne présumée de samedi a eu lieu après le tir de quatre roquettes contre la ville d’Eilat par Province du Sinaï ce mois-ci.

Le système de défense Dôme de fer en action . Illustration.(Crédit : Edi Israel/Flash90)
Le système de défense Dôme de fer en action . Illustration.(Crédit : Edi Israel/Flash90)

Trois des roquettes avaient été interceptées par le système de défense anti-missile Dôme de Fer, et la quatrième était tombée dans une zone non peuplée.

Même si elle concentre la plupart de ses combats sanglants contre les forces du gouvernement égyptien du président Abdel-Fattah el-Sissi, Province du Sinaï mène depuis longtemps de petites attaques contre Israël pour durcir son image.

Le groupe était autrefois appelé Ansar Bait al-Maqdis, ce qui signifie « soutiens de Jérusalem », avant de changer d’allégeance d’Al-Qaïda à l’EI en 2014, et de prendre pour nom Province du Sinaï.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...