L’Iran et la Syrie responsables du meurtre d’Eitam et Naama Henkin, selon les US
Rechercher

L’Iran et la Syrie responsables du meurtre d’Eitam et Naama Henkin, selon les US

Les familles ont poursuivi les 2 pays pour avoir armé le Hamas ; d'après l'avocat, c'est la 1ère fois que des banques iraniennes sont responsables du meurtre d'un citoyen américain

Naama et Eitam Henkin, qui ont été tués dans une attaque terroriste le 1er octobre 2015. (Courtoisie)
Naama et Eitam Henkin, qui ont été tués dans une attaque terroriste le 1er octobre 2015. (Courtoisie)

Un tribunal fédéral de Washington a jugé lundi que l’Iran et la Syrie étaient responsables des dommages causés aux quatre enfants d’un couple israélien tué par une cellule terroriste du Hamas lors d’une fusillade en Cisjordanie en 2015.

La famille d’Eitam et Naama Henkin a déposé une plainte pour mort injustifiée de 360 millions de dollars en dommages civils contre l’Iran et la Syrie devant un tribunal fédéral de Washington.

Les Henkin ont été tués le 1er octobre 2015 lorsque les terroristes palestiniens, qui avaient initialement l’intention de kidnapper le couple, les ont finalement abattus à bout portant dans leur voiture. Eitam Henkin possédait la double nationalité israélienne et américaine. Leurs enfants, alors âgés de 9 ans, 7 ans, 4 ans et 10 mois, ont assisté au meurtre depuis le siège arrière de la voiture et n’ont pas été blessés.

Le tribunal a estimé que les deux nations étaient responsables « de l’angoisse mentale extrême, des blessures physiques, de la douleur et de la souffrance, de l’impossibilité de consoler et de la perte d’affection ».

Selon le jugement, les dommages et intérêts seront déterminés à une date ultérieure et les plaignants ont été autorisés à recouvrer le montant total des dommages et intérêts punitifs autorisés par la loi.

La plainte a été déposée contre la Syrie, l’Iran, le Corps des gardiens de la révolution islamique, le ministère iranien du Renseignement et de la Sécurité et trois banques iraniennes (Markazi, Melli et Saderat) au motif que le Hamas reçoit un soutien matériel de la Syrie et de l’Iran, notamment sous forme de financement, de formation et d’achat d’armes.

Eitam Henkin et Naama Henkin de Neria, qui ont été assassinés dans une attaque terroriste en voiture près de Naplouse le jeudi 1er octobre 2015. (capture d’écran : deuxième chaîne)

Les avocats de la famille ont déclaré que c’était la première fois que des banques iraniennes étaient jugées responsables du meurtre d’un citoyen américain par une organisation terroriste étrangère.

« Il ne fait aucun doute que cet acte horrible et meurtrier a été parrainé par la Syrie, l’Iran et les organisations parrainées par l’État iranien, et la décision du tribunal envoie un message fort et clair que les financiers du terrorisme seront tenus responsables de leurs actions méprisables », a déclaré Jonathan Missner, associé directeur de Stein Mitchell Beato & Missner, représentant les enfants Henkin.

« Les banques iraniennes, y compris la banque centrale iranienne, Markazi, n’ont jamais été tenues responsables auparavant, c’est donc un énorme pas en avant lorsqu’il s’agit de tenir les acteurs étrangers responsables du meurtre d’Américains », a déclaré Missner.

Les terroristes palestiniens ont été condamnés à la prison à vie par un tribunal militaire israélien en Cisjordanie en juin 2016.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...