L’Iran rejette les propos « opportunistes » de Donald Trump sur les protestations
Rechercher

L’Iran rejette les propos « opportunistes » de Donald Trump sur les protestations

Des manifestants, accusés par le gouvernement d'être liés à l'opposition, ont de nouveau battu le pavé vendredi avec des slogans hostiles au président Hassan Rouhani

Des étudiants iraniens affrontent la police à l'université de Téhéran durant une manifestation, le 30 décembre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / STR)
Des étudiants iraniens affrontent la police à l'université de Téhéran durant une manifestation, le 30 décembre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / STR)

L’Iran a rejeté samedi les déclarations « opportunistes » du président américain Donald Trump après que celui-ci eut dénoncé l’attitude de la République islamique à l’égard des manifestants iraniens qui ont protesté cette semaine contre le pouvoir et les difficultés économiques.

« Le peuple iranien n’accorde aucune valeur et crédit aux déclarations opportunistes des responsables américains et de (Donald) Trump », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Bahram Ghassemi, cité par les médias.

Ghassemi a qualifié de « ruse » et de « tromperie » le soutien de certains responsables américains aux rassemblements dans plusieurs villes iraniennes ces derniers jours.

« Le gouvernement iranien devrait respecter leurs droits, notamment leur droit de s’exprimer. Le monde regarde », avait tweeté Donald Trump au sujet des protestataires, avec le hashtag #IranProtests.

Les Etats-Unis ont « fermement » condamné vendredi la vague d’arrestations en Iran lors de manifestations dans la deuxième ville de cet « Etat voyou ».

Cinquante-deux personnes ont été arrêtées jeudi lors de protestations à Machhad contre le chômage et l’inflation. Des manifestants, accusés par le gouvernement d’être liés à l’opposition, ont de nouveau battu le pavé vendredi avec des slogans hostiles au président Hassan Rouhani.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...