Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

L’irrésistible ascension d’Ilana Muhlstein, gourou du régime

La diététicienne, auteure à succès, maman et reine de TikTok est une autodidacte de talent... et désormais elle fait même équipe avec Gal Gadot

La diététicienne, auteure et influenceuse sur les réseaux sociaux Ilana Muhlstein. (Autorisation)
La diététicienne, auteure et influenceuse sur les réseaux sociaux Ilana Muhlstein. (Autorisation)

Ilana Muhlstein a toujours eu beaucoup, à faire et à manger, et c’est exactement ce qu’elle aime.

Enfant, cette femme de 34 ans, mère de trois enfants, s’est tournée vers la nourriture pour faire face aux doutes levés par le divorce et les multiples déménagements de ses parents.

À l’âge de 8 ans, elle commence à participer à un « camp régime » sur les conseils de son médecin, programme qu’elle suivra chaque été pendant les sept années suivantes, toutefois sans grand résultat.

Aujourd’hui, Muhlstein pèse 50 kilos de moins (« À 13 ans, je pesais 107 kilos pour 1,58m et je faisais une taille 50 », écrit-elle sur son site Internet), et aide des milliers de personnes à perdre du poids, en sa qualité de diététicienne privée à Beverly Hills et à UCLA.

Elle est également membre du Directoire de l’American Heart Association, a travaillé avec Gal Gadot pour mettre au point une version saine du plat plaisir ultime (les macaroni au fromage) et est sur le point de lancer le tout premier produit de sa nouvelle ligne d’articles ménagers, un verre à vin avec des gravures subtiles qui indiquent la quantité – 1/6 (une portion), 1/4 et 1/2 litre – de manière à favoriser une consommation consciente et faciliter l’atteinte d’objectifs santé ou bien-être.

Elle est toujours une « grosse mangeuse », mais désormais elle remplit son assiette d’aliments et de légumes maigres, nutritifs, savoureux, riches en protéines et en fibres.

Et elle le fait tout en bâtissant une communauté en ligne sous le nom de NutritionBabe.

Sur les réseaux sociaux, l’influenceuse captive ses 1,9 million d’adeptes TikTok avec ses conseils amusants et éducatifs en matière culinaire, tout en proposant des recettes alléchantes, avec une bonne dose d’humour et de fierté juive, qui encouragent ceux qui la suivent.

« Ma mission est de montrer aux gens qu’un mode de vie sain est possible, et bien plus facilement qu’ils ne le pensent », explique Muhlstein, auteure à succès et conférencière appréciée, apparue sur GMA et dans Popsugar, Reader’s Digest, The Los Angeles Times, The Washington Post, Shape, Prevention et d’autres publications.

La perte de poids de Muhlstein a commencé l’été précédent son entrée en troisième.

À l’idée de fréquenter une grande école secondaire offrant de nombreuses perspectives sociales, elle commence à changer d’état d’esprit. Au lieu de continuer à se réfugier dans la nourriture, elle change sa manière d’envisager à la fois la nourriture et son corps.

Ilana Muhlstein enfant, et maintenant. (Courtoisie)

« Je rejetais la faute sur mes parents et la génétique, et je faisais de l’auto-apitoiement », confie-t-elle.

« J’en étais arrivée au point où tout le monde levait les mains au ciel en disant : ‘Nous faisons tout notre possible, c’est à toi maintenant. Ce n’est pas à nous de faire le travail à ta place.’ C’était très fort. Je pense que beaucoup de gens se trouvent des excuses pour ne pas faire les choses qu’ils veulent réellement. »

« Quand j’ai réalisé ça, j’ai pris les choses en main », dit-elle.

« J’ai réalisé alors que j’avais effectivement des gènes qui me prédisposaient à l’obésité et une famille obsédée par la nourriture, que je n’aimais pas beaucoup de légumes, et qu’il y avait toujours plein de biscuits à la maison et de longs dîners de Shabbat. J’ai dû beaucoup travailler contre mes tendances naturelles. J’ai réfléchi à ce qui me convenait, ce que j’aimais. C’est le déclic qu’il faut avoir. Tous les jours, j’entends des femmes dire : ‘Je suis ménopausée. C’est tellement difficile de perdre du poids.’ Dans 100 % des cas. C’est effectivement peut-être plus difficile pour vous, mais cela ne veut pas pour autant dire que c’est impossible. »

Pour perdre du poids simplement, judicieusement et durablement, l’adolescente développe 10 principes fondamentaux qui vont lui changer la vie ainsi que celle de centaines de milliers d’autres.

À l’université, Muhlstein met en oeuvre son programme et perd 50 kilos.

Après un baccalauréat en nutrition et diététique à l’Université du Maryland et une maîtrise en nutrition appliquée à l’Université Northeastern, elle est embauchée par l’UCLA pour diriger un séminaire de perte de poids de 12 semaines appelé le Bruin Health Improvement Program.

Ilana Muhlstein (à gauche) et Gal Gadot se sont associés pour promouvoir Goodles, une marque de macaroni au fromage à haute teneur en protéines. (Photo gracieuseté de David Fishof)

Destiné aux employés de l’UCLA désireux de perdre 20 kilos ou plus, le séminaire réunit un public important et très diversifié sur le plan démographique.

Muhlstein parle de ces 10 semestres durant lesquels elle a donné des cours comme de « la meilleure expérience professionnelle » de sa vie.

« Enseigner… m’a vraiment aidé à affiner mes principes et développer ceux qui fonctionnent le mieux pour le plus grand nombre », dit-elle.

« Si j’étais restée dans mon coin à faire des recherches sur la perte de poids et essayer de l’appliquer à moi-même, je n’aurais jamais eu autant de succès. J’ai toujours adoré conseiller les gens et voir ce qui fonctionnait pour eux, parce que c’est tellement plus plaisant de faire des choses avec les autres. »

À UCLA, Muhlstein mélange ses 10 principes fondamentaux de perte de poids à 75 astuces « pratiques » abordant des sujets comme l’amélioration du mode de vie, la gestion des événements sociaux et des fêtes, et plus encore.

Elle intitule son programme le 2B Mindset, et aujourd’hui, il est affilié à Beachbody, une entreprise de fitness et de nutrition qui compte quelque 2,8 millions d’abonnés.

À ce jour, Muhlstein a accompagné plus de 300 000 personnes dans leur parcours de perte de poids, à la fois en personne et en ligne et ce, dans le monde entier.

Très entreprenante, Muhlstein a récemment mis en place un service de livraison de repas pour l’Amérique du Nord inspiré de 2B appelé Ilana Meals.

Elle investit également dans des sociétés agro-alimentaires ou spécialisées dans le sport et le bien-être, et s’est associée à une autre superwoman juive, Gal Gadot, pour promouvoir Goodles, marque de macaroni au fromage riches en protéines.

« Je suis très fière d’être une influenceuse, celle par qui le changement arrive et de mettre en avant des produits bien meilleurs pour la santé et le bien-être, avec du goût », dit Muhlstein.

« En 2019, j’ai investi et suis devenue conseillère nutritionnelle de Goodles : c’est alors que Gal Gadot est montée à bord en qualité de porte-parole. Être associée à une personne comme elle est un vrai rêve. Elle détient aujourd’hui une part majoritaire de l’entreprise, et c’est formidable de pouvoir travailler ensemble sur ce formidable produit. »

Nombre de produits avec lesquels Muhlstein travaille sont végétariens voire végétaliens, ce qui en fait pour beaucoup de Juifs religieux des aliments acceptables même sans supervision rabbinique, mais elle a fait en sorte que Goodles soit certifié casher, tout comme son service de livraison de repas à domicile, qui devrait l’être sous peu.

« Il est très difficile de faire en sorte qu’une entreprise prenne conscience de l’intérêt d’une certification casher », note-t-elle.

« Je fais en sorte de convaincre les entreprises de le faire parce que ça facilite la vie des gens, permet de déguster ces produits avec plus d’amis et de proches et a une action bénéfique sur 10 % de mes abonnés [juifs]. Mais tout le monde ne voit pas l’intérêt ou n’a pas les moyens financiers de le faire pour le moment. »

Muhlstein se considère comme modern-orthodox, qui parle avec fierté de son amour pour le Shabbat et les fêtes juives sur les réseaux sociaux.

Ilana Muhlstein et son père David Fishof, fondateur et PDG de Rock ‘n’ Roll Fantasy Camp. Fishof a perdu 30 kilos avec l’aide d’Ilana. (Photo avec l’aimable autorisation de Noah Muhsltein)

« Le judaïsme joue un rôle central dans ma vie », dit-elle.

« Je suis la petite-fille de trois survivants de la Shoah et je pense à la Shoah quasiment tous les jours. Je crois qu’être juive m’aide psychologiquement. Les gens me demandent tout le temps comment je fais pour être heureuse. Appartenir à une communauté juive au sein de laquelle mes enfants sont toujours invités chez des amis pour jouer, où je sais que je suis hors réseaux sociaux pendant 25 heures par semaine, où je passe du temps avec ma famille et mes amis, et où je peux prendre un repas au calme, assise, au moins deux fois par semaine, cela me rend heureuse et donne beaucoup de sens à ma vie. »

Son deuxième livre de cuisine et sa nouvelle gamme de produits « révolutionnaires » seront lancés cette année, et Muhlstein est reconnaissante envers l’équipe « incroyable » qui la soutient, dont son mari Noah, qui l’aide à gérer les opérations commerciales et leurs enfants.

Ses vidéos TikTok donnent une impression de perfection, ce qui n’empêche pas Muhlstein d’avoir de temps à autres des problèmes personnels.

Comme du temps de son adolescence, elle les affronte courageusement.

« Toute bonne chose a son ‘revers’ », dit-elle.

« La question est de bien choisir son ‘revers’. Je savais qu’il serait difficile de perdre du poids, mais je savais que pour ma santé, il serait bien pire de rester en surpoids. Il y a toujours des décisions difficiles à prendre et des compromis à faire. Mais on le fait parce ce que c’est au service d’une ambition supérieure, bien meilleure et plus importante. »

Sauce Pourim sucrée

Illustration : Al Arz Tahini est un excellent choix pour la sauce sucrée de Pourim d’Ilana Muhlstein. (Courtoisie)

« Ce dip sucré au tahini est excellent avec un plateau de rondelles de concombre, de poivrons et de carottes : c’est une collation saine », explique Muhlstein.

« Vous pouvez aussi en faire une sauce pour des légumes rôtis, avec un poulet grillé, pour un repas de fête. »

Ingrédients :
1 cuillère à café de jus de citron
3-4 cuillères à soupe d’eau
1 cuillère à soupe de dattes ou de sirop d’érable
3 cuillères à soupe de tahini

Mode d’emploi :
Mélangez bien tous les ingrédients et dégustez !

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.