2 suspects arrêtés pour l’agression d’un rabbin à Londres
Rechercher

2 suspects arrêtés pour l’agression d’un rabbin à Londres

Un convoi de voitures filmé sur Finchley Road à Londres dont les passagers crient des insultes antisémites, le 16 mai 2021. (Capture d'écran)
Un convoi de voitures filmé sur Finchley Road à Londres dont les passagers crient des insultes antisémites, le 16 mai 2021. (Capture d'écran)

Deux hommes ont été arrêtés dans le cadre de l’agression d’un rabbin près de Londres, dans ce que la police a appelé un crime de haine.

Les suspects, âgés de 18 et 25 ans, ont été arrêtés lundi « en lien avec une agression aggravée par un mobile à caractère religieux à Chigwell », a déclaré un porte-parole de la police au journal The Sun.

L’arrestation survient au lendemain de l’agression du rabbin Rafi Goodwin près de sa synagogue. Les suspects ont proféré des insultes antisémites à l’encontre du rabbin, selon le reportage, et auraient volé son téléphone.

Goodwin, qui a été modérément blessé, a été hospitalisé.

Peu après l’incident, la communauté de Goodwin a déclaré dans un email adressé à ses membres que rien n’indiquait que l’agression était un crime de haine.

Hier, Robert Jenrick, le secrétaire aux communautés du gouvernement britannique, a déclaré que l’agression de Goodwin s’inscrivait dans le cadre d’une forte recrudescence des incidents antisémites dans le pays, coïncidant avec les hostilités entre le Hamas et Israël.

Les deux suspects sont originaires du quartier d’Ilford, dans l’est de Londres, et sont maintenus en détention, selon The Sun, qui ne précise pas comment les suspects ont répondu aux allégations.

Le jour de l’agression de Goodwin, plusieurs voitures arborant des drapeaux palestiniens ont traversé Golders Green, un quartier juif bien connu de Londres. Un participant du convoi a crié « F*** les Juifs, violez leurs filles » dans un haut-parleur, entre autres autres chants. Le maire avait promis un renforcement des effectifs pliciers.

C’est vous qui le dites...